Hassan Turkmani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hassan Ali Turkmani
Hassan Turkmani

Naissance
Alep
Décès
Damas
Mort au combat
Origine Syrien
Allégeance Drapeau de la Syrie République arabe syrienne
Grade Lieutenant-général
Conflits Guerre du Kippour
Guerre civile syrienne
Faits d'armes Bataille de Damas
Autres fonctions Ministre de la Défense (2004-2009)

Hassan Ali Turkmani (né le à Alep – mort le à Damas) est un militaire et homme politique syrien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hassan Turkmani entre à l'académie militaire en 1954 et en sort deux ans plus tard comme officier d'artillerie. Durant la guerre du Kippour, il dirige une unité mécanisée. Nommé général en 1978, il devient chef d'état-major de l'armée syrienne en 2002. Le 12 mai 2004, Turkmani succède à Moustafa Tlas au poste de ministre de la Défense de la République arabe syrienne ; le 3 juin 2009, il quitte le ministère de la Défense pour devenir Assistant Chargé des Affaires Militaires et Stratégiques avec rang de Ministre auprès du vice-président de la République Arabe de Syrie Farouk Sharaa [1].

Homme de confiance du président Bachar el-Assad, il est nommé par ce dernier à la tête de la cellule de crise chargée de faire face à la révolte de 2011-2012[1]. Il est tué dans un attentat le 18 juillet 2012[2].

Enseignement Militaire[modifier | modifier le code]

Hasan Turkemani a suivi divers cours et un enseignement militaire supérieur :

  • Cours des Officiers, Officier d'Artillerie de Campagne, Académie Militaire Syrienne
  • Cours d'État-Major (École d'État-Major)
  • Cours de Commandement et d'État-Major (École de Guerre)
  • Cours Supérieur d'État-Major (Centre des hautes études militaires CHEM et Institut des hautes études de défense nationale IHEDN)

Commandements Militaires[modifier | modifier le code]

Au cours de sa carrière, le Général Turkmani occupa et commanda divers unités militaires, ainsi que des Directions Centrales au Ministère de la Défense Syrienne et des postes de commandement centraux à l'État-Major Général de l'Armée Arabe Syrienne :

  • Commandant d'un Régiment d'artillerie de campagne
  • Commandant d'une Brigade d'artillerie d'une Division d'infanterie, 1968
  • Commandant d'une Division d'infanterie mécanisée, Guerre d'octobre, 1973
  • Directeur de la Direction de gestion des Officiers, 1978
  • Directeur de la Direction politique, 1980
  • Chef d'État-Major Adjoint de l'Armée Arabe Syrienne, 1982
  • Chef d'État-Major de l'Armée Arabe Syrienne, 2002
  • Vice-Commandant en Chef des Forces Armées Syriennes, 2004

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Hassan Turkmani, un homme de confiance du président syrien, L'Orient - Le Jour, 18 juillet 2012
  2. (en) Bassem Mroue et Elizabeth A. Kennedy, « Ex-Syrian Defense Minister Said Killed in Damascus », ABC,‎ (lire en ligne)