Hassan Hajjaj

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hassan Hajjaj
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Hassan Hajjaj (arabe : حسن حجاج), né à Larache en 1961, est un créateur, designer et photographe marocain. Artiste autodidacte et adepte du multiculturalisme, il est considéré comme le pionnier du pop art marocain[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Hassan Hajjaj passe son enfance au Maroc. Il quitte son pays à l’âge de 13 ans et part s’installer avec sa famille à Londres, en Angleterre. Il commence sa carrière dans le milieu underground en organisant des concerts au début des années 1980. En 1984, il lance sa propre marque de vêtements et d’accessoires « R.A.P. » abréviation de « Real Artistic People »[3].

Style[modifier | modifier le code]

Ses créations reflètent en partie le changement d’environnement et de codes qu’il a vécu en tant qu’adolescent, originaire du Maroc et qui a baigné dans l’univers underground de Londres[4],[5].

Quelques Collections[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

En 2019, il signe sa première rétrospective en France et expose à la Maison Européenne de la Photographie à Paris[8],[9]. Hassan Hajjaj a également réalisé un long métrage, « Karima: une journée dans la vie d'une fille au henné ». Le film a été présenté en première à Los Angeles[10]. Le film emmène les téléspectateurs dans le monde d'une des séries les plus emblématiques de Hajjaj, Kesh Angels[11]. Hassan Hajjaj rend hommage à d'autres célébrités marocaines dans l’une de ses expositions, My Maroc Stars. Le travail a présenté des artistes, des chanteurs et des designers marocains dont Hindi Zahra, Amine Bendriouich, Dizzy DROS, Yassine Morabite et bien d'autres[12].

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Hassan Hajjaj ou le pop art à la marocaine », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. « Hassan Hajjaj, Le Maître du Pop Art au Maroc », L'Eclectique,‎ (lire en ligne)
  3. « Hassan Hajjaj », L'Atelier21,‎ (lire en ligne)
  4. « A la découverte du pop art marocain avec Hassan Hajjaj », Aujourd’ui Le Maroc,‎ (lire en ligne)
  5. « Hassan Hajjaj, le maître du Pop Art marocain exposé à Paris », Nova,‎ (lire en ligne)
  6. « Los Angeles : L’artiste marocain Hassan Hajjaj présentera son «Rockstars Experimental Live» », Yabiladi,‎ (lire en ligne)
  7. « New York : Hassan Hajjaj brille lors d’une exposition d’artistes photographes africains », Hespress,‎ (lire en ligne)
  8. « Le photographe marocain Hassan Hajjaj colore Paris », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne)
  9. « Première rétrospective française d’Hassan Hajjaj à la MEP », Paris Art,‎ (lire en ligne)
  10. « Hassan Hajjaj présente son dernier documentaire à Los Angeles », Le360,‎ (lire en ligne)
  11. « Kesh Angels, les motardes voilées de Hassan Hajjaj », Les Inrocks,‎ (lire en ligne)
  12. « Hassan Hajjaj dévoile My Maroc Stars à la galerie L’Atelier 21 », Femmes Du Maroc,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :