Hasna El Bacharia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hasna El Bacharia
Naissance
Béchar, Drapeau de l'Algérie Algérie
Activité principale Chanteuse, musicienne
Genre musical Diwan, Rock, Chant sacré
Instruments Guembri, karkabou, tbal, guitare électrique
Labels Label Bleu

Hasna El Bacharia (en arabe حسناء البشارية) est une musicienne algérienne performant dans le Diwan. Née à Béchar (Algérie) en 1950, elle est joueuse de gumbri. Elle s'impose comme monument de la musique gnaoui[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Hasna El Bacharia a une carrière artistique de plus de trente années et un album Djazair Djohara dédié à son pays l'Algérie. Elle mêle le sacré et le profane, elle joue en outre de la guitare électrique, du luth, du Banjo et surtout du Guembri[1].

Elle est la fille d’un des maîtres du Diwan, elle est issue d'un père marocain originaire d'Erfoud (au sud-est du Maroc) et d'une mère de Béchar[2], elle forme en 1972 avec ses amies un groupe de quatre personnes. Elles se sont illustrées d'abord dans les fêtes de mariage à Béchar qu'elles ont animées pour les femmes[3].

En 1976, elles sont les vedettes d’un immense concert organisé à Béchar par l’Union Nationale des Femmes Algériennes (UNFA)[3]. En janvier 1999, Hasna arrive à Paris, à la suite d'une invitation du Cabaret Sauvage dans le cadre du festival Femmes d’Algérie[3].

Après un premier album réalisé par Kamel Zekri pour Indigo, Hasna fait de nombreux concerts dans les festivals musiques du monde en Algérie, en France, au Maroc, au Portugal et en Égypte[3]. Elle rencontre le musicien napolitain Eugenio Bennato qui l'inclut à certains de ses spectacles en Italie ou au Caire. En 2004, elle retourne jouer en Algérie[3]. Elle intègre la comédie musicale Lemma, composée de quatre tableaux interprétés par 12 artistes femmes qui revisitent le répertoire de quatre styles de musique de la Saoura (ferda, djebbariate, diwan et hadra), créée par SOUAD ASLA en 2015.

Références[modifier | modifier le code]