Hasan di Tiro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant une personnalité image illustrant indonésien
Cet article est une ébauche concernant un homme politique et une personnalité indonésienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Hasan di Tiro

Hasan di Tiro, né le près de la ville de Pidie[1] et mort le [2], est le fondateur du Mouvement pour un Aceh libre (en indonésien, Gerakan Aceh Merdeka ou GAM).

Biographie[modifier | modifier le code]

Hasan de Tiro est un descendant du sultan d'Aceh[2]. Son grand-père est tué en 1899 dans la guerre d'Aceh[1].

Hasan di Tiro étudie le droit à Yogyakarta, puis est diplômé de l'université Columbia. Il obtient ensuite un doctorat en droit international de l'université de Plano (Texas). Il commence sa carrière dans les affaires internationales, et travaille à l'ONU à New-York. Alors que le mouvement Darul Islam agite l'indépendance de l'Aceh, Hasan di Tiro s'auto-proclame depuis New-York le ministre des affaires étrangères du mouvement. Il est déchu de sa nationalité indonésienne par les autorités de son pays, et emprisonné à Ellis Island comme immigré illégal. En 1974, il retourne en Aceh et tente de vendre un contrat de pipeline mais Jakarta ne le laisse pas agir librement[1].

En 1976, il crée le Mouvement pour un Aceh libre (GAM), déclare l'indépendance de la province du nord de l'île de Sumatra, et cible les raffineries gérées par les géants européens. Il est blessé lors de combats en 1977[1], puis en 1979, il fuit l'Indonésie pour trouver l'asile politique en Suède[2].

En 2005, un accord d'autonomie est signé entre l'Aceh et l'Indonésie sous le regard de di Tiro[1]. Il rentre en Indonésie le 12 octobre 2008, à 83 ans, après presque 30 ans d'exil.

Il meurt le 3 juin 2010 à l'âge de 84 ans suite à une infection pulmonaire et des problèmes cardiaque[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Kathy Marks, « Hasan di Tiro: Founder of Acehnese independence movement who helped end three decades of war », sur Independent.co.uk,‎ (consulté le 8 mars 2016)
  2. a, b, c et d Indonésie: mort de l'ex-chef rebelle, Lefigaro.fr, 3 juin 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]