Haruko Obokata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Haruko Obokata
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Domaine

Haruko Obokata (小保方 晴子, Obokata Haruko?), née à Matsudo dans la préfecture de Chiba, le 29 juin 1983, est une biologiste cellulaire japonaise et ancienne directrice de recherche en biologie du développement à l’Institut RIKEN.

Biographie[modifier | modifier le code]

Obokata est née à Matsudo, dans la préfecture de Chiba, au Japon, le . Elle étudie à l'université Waseda dans le département de chimie appliquée où elle obtient une licence en 2006 puis un master en 2008. Elle mène ensuite pendant deux ans des recherches à la Harvard Medical School sous la supervision de Charles Vacanti, avant de retourner à Waseda pour y finir sa thèse en 2011. La même année, elle obtient un poste à l'institut de recherche RIKEN, puis est nommée directrice du laboratoire en reprogrammation cellulaire en 2013.

Ses recherches visent à créer à partir de cellules humaines, des cellules pluripotentes, générées par certains types de stress. Soit des cellules pour acquisition de pluripotence déclenchée par stimulus. Ces résultats, très contestés par la communauté scientifique, ont été rétractés six mois après leur publication dans Nature[1],[2].

Le , l'institut Riken annonce que les recherches sur les cellules STAP sont stoppées, les chercheurs n'ayant pas réussi à reproduire le phénomène observé par Haruko Obokata, qui a de son côté démissionné[3],,[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. AFP, Du conte de fées au mauvais polar": le récit de l'affaire Obokata, blog Making-of
  2. a et b UNESCO, Rapport de l'UNESCO sur la science : vers 2030, Paris, UNESCO Publishing, , 820 p. (ISBN 9789232001061 et 9232001063, lire en ligne [PDF]), p. 649.
  3. AFP, Japon: les recherches sur les cellules Stap sont interrompues, Le Parisien,

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]