Aller au contenu

Harry Roselmack

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Harry Roselmack
Harry Roselmack au Festival de Cannes 2016.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
ToursVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Harry Roselmack est un journaliste et animateur de télévision français, né le à Tours (Indre-et-Loire)[1].

Né de parents martiniquais, Harry Roselmack est le fils d'un CRS et d'une employée de La Poste[2]. Il suit sa scolarité à Tours, au collège Le Christ-Roi, puis au lycée Choiseul. En classe de première, il fait ses débuts à la radio, en présentant les flashs info sur Radio Béton, une station locale de Tours où son père anime avec des amis une émission sur les Antilles le dimanche[3]. Il obtient un Deug d’histoire à l’université François-Rabelais de Tours et un DUT de journalisme à l'École publique de journalisme de Tours[1]. Il écrit quelques articles sportifs dans le journal quotidien local, La Nouvelle République du Centre-Ouest[4].

Après un passage sur la radio Media Tropical à partir de 1994[5], il entre en 2000 à Radio France. Il y débute sur France Bleu dans diverses antennes locales, avant de passer sur France Info[6]. En parallèle, il débute à la télévision sur La Chaîne météo[7]. Par la suite, il intervient dans l'émission politique France Europe Express, présentée par Christine Ockrent et diffusée le dimanche soir sur France 3, pour France Info, radio associée au programme[7].

En , repéré par Canal+, il entre à i>Télé, la chaîne d'information en continu du groupe[6]. Il y présente la grande édition de 18 h à 18 h 30, ainsi que le journal de la mi-journée dans l'émission Nous ne sommes pas des anges sur Canal+[8].

Il est repéré par le vice-président de TF1 Étienne Mougeotte lors d’un dîner du club Averroes, qui milite pour la diversité dans les médias[5]. À l'été 2006, Mougeotte le nomme intérim officiel (joker) sur TF1 de Patrick Poivre d'Arvor puis de Laurence Ferrari à partir de pour le journal de 20 h[9] ; à noter qu'il est le premier journaliste noir à présenter un journal télévisé sur TF1. Son prédécesseur à ce poste, Thomas Hugues, démissionne de TF1 à la suite de son éviction du JT par la direction. Son premier JT a lieu le avec une audience de 8 millions de téléspectateurs (44,8 % de parts d'audience). La chaîne réalise à cette occasion une opération de communication sur l'action positive (quelques mois après les émeutes de 2005)[2] en présentant son arrivée comme celle du « premier journaliste noir » à une heure de grande écoute. Avec Audrey Pulvar, également originaire de la Martinique et présentatrice du 19/20 sur France 3 à partir de , il devient l'un des seuls journalistes noirs à présenter un journal d’information sur une grande chaîne nationale[9].

À partir de , il présente le magazine d'information Sept à huit sur TF1 en duo avec Anne-Sophie Lapix puis en solo à partir de à la suite du départ de la journaliste pour Canal+[10]. Cette émission réunit en moyenne chaque dimanche soir plus de 4,5 millions de téléspectateurs[réf. souhaitée].

En , parallèlement à ces activités sur TF1, il rejoint la station de radio RTL pour animer chaque samedi Le Journal inattendu, succédant ainsi à Christophe Hondelatte[11]. À partir de , il présente le magazine d'information Harry Roselmack en immersion diffusé en seconde partie de soirée sur TF1[12].

De au , sa marionnette présente tous les vendredis l'émission satirique Les Guignols de l'info[13], à la place de PPD, caricature de Patrick Poivre d'Arvor. Il est alors présenté par l'un des auteurs de l'émission comme « le journaliste novice qui se la pète sur le terrain mais est lisse et droit au 20 Heures. PPD va lui apprendre le métier, prendre du recul et se défendre », le but étant de jouer sur « le gimmick du joker qui veut la place de l'aîné et sur leurs rapports »[14].

En , souhaitant se consacrer pleinement à ses magazines Sept à huit et Harry Roselmack en immersion[15], Harry Roselmack abandonne son rôle de joker de Laurence Ferrari, à la présentation du journal de 20 heures de TF1[16]. En , il quitte RTL après deux années passées à la présentation du Journal inattendu[17] : Marie Drucker lui succède en [18].

Parallèlement au journalisme, c'est en 2014 qu'Harry Roselmack lance sa marque de cosmétiques Neoclaim, qu'il co-fonde avec Thibaut Perrin-Faivre.

Fin 2016 est annoncé le tournage de son premier long-métrage, Fractures. Gaël Bonnel Sanchez et Harry Roselmack ont produit le film[19].

Engagements

[modifier | modifier le code]
Harry Roselmack en 2023

Il est membre du club Averroes pour l'intégration des minorités ethniques dans les médias[20]. Son recrutement par TF1 est parfois attribué à l'action de ce club[21].

Il est le parrain de la promotion 2011 de l'École de journalisme de Nice[22].

En , il est le parrain du 5e Challenge contre la faim organisé par Action contre la faim[23].

En 2014, il chante On n'oublie pas (écrit par Serge Bilé) avec plusieurs artistes dont Alpha Blondy, Tanya Saint-Val, Jocelyne Béroard, Admiral T, Jean-Marie Ragald et Chris Combette. Cette chanson est un hommage aux 152 victimes martiniquaises du crash du 16 août 2005, afin de ne pas oublier cet évènement et d'aider l'AVCA (Association des Victimes de la Catastrophe Aérienne) à récolter des fonds[24].

En 2015, il devient parrain du cours Alexandre Dumas de Montfermeil, une école destinée à la réussite scolaire des enfants de quartiers défavorisés.

Vie privée

[modifier | modifier le code]

Marié depuis 2001, il a deux filles : Omaya née en 2007[25], Yanaël née en 2008, et un garçon Leroy né en 2010[26]. Après 21 ans de mariage, Chrislaine et Harry Roselmack annoncent leur séparation en juillet 2022[27].

Près de trois mois après l'officialisation du divorce, le journaliste se présente aux côtés de la chanteuse, mannequin et styliste Jade Chantelle[28].

Harry Roselmack est ceinture noire premier dan de judo[29].

Émissions télévisées

[modifier | modifier le code]

Groupe Canal+

[modifier | modifier le code]
  • 2009-2011 : Le Journal inattendu (RTL)

Filmographie

[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Scénariste

[modifier | modifier le code]

Réalisateur

[modifier | modifier le code]
  • 2014 : Le 13ème Homme (court-métrage)
  • 2015 : Petits boulots d'été, le rêve! (documentaire)
  • 2015 : 7jours/7nuit à Courchevel (documentaire)
  • 2016 : Dans l'ombre de Teddy Riner (documentaire télévisé)
  • 2017 : Arrow (long-métrage)

Publication

[modifier | modifier le code]
  • Nouvelles d'après 20h (avec Michel Douard), Auteurs Du Monde, 2020[30]
  • Espérance banlieues : Un nouveau modèle d'école, pour mieux lutter contre l'échec scolaire et les tensions communautaires (avec Eric Mestrallet), Éditions du Rocher, 2015[31]
  • H. J. Boungo, Novilu, Paris, éditions de Courcelles, , 259 p. (ISBN 978-2-916569-19-2 et 2-916569-19-7)
    Roman publié sous un nom de plume (H. J. sont les initiales de Harry et Joseph, ses premier et deuxième prénoms, et Boungo est le nom de jeune fille de sa mère[20]) afin d'éviter l'amalgame avec ses activités de journaliste[6].
  • H. J. Il n'est pas trop tard pour naître, Il n'est pas trop tard pour naître, éditions de Jouvence, , 208 p. (ISBN 288-9-538230)

Décorations

[modifier | modifier le code]

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. a et b Anne-Claire Ordas, « Harry Roselmack, le présentateur du 20 h de l'été », Le Pèlerin, 17 juillet 2006
  2. a et b « Harry Roselmack », sur lesechos.fr,
  3. Radio Béton, « Harry Roselmack, de Béton à Bouygues », sur radiobeton.com, , min 53 s
  4. « Harry Roselmack » sur le site officiel de TF1, consulté le 13 juin 2009
  5. a et b Dalila Kerchouche, « Harry Roselmack, télésérénité », sur lefigaro,
  6. a b et c Pilibo Mag, « Harry Roselmack crève l’écran » sur afrik.com, 15 décembre 2007
  7. a et b « Harry Roselmack - Biographie », sur Ozap.com (consulté le )
  8. Guy Dutheil, « Harry Roselmack assurera l'intérim de PPDA au "20 heures" de TF1 », sur lemonde.fr,
  9. a et b Vitraulle Mboungou, « Harry Roselmack, premier journaliste noir au 20h de TF1 » sur afrik.com, 8 mars 2006
  10. Pierre Courade, « Anne-Sophie Lapix quitte TF1 pour "Dimanche +" », Ozap.com, 11 juin 2008
  11. « Harry Roselmack rejoint RTL à la rentrée » sur Ozap.com, 3 juin 2009
  12. « Harry Roselmack derrière les murs de la cité », Ozap.com,
  13. V.S., « Les Guignols : Regardez Harry Roselmack à la place de PPD (VIDEO) », sur programme-tv.net,
  14. « Roselmack a sa marionnette » (consulté le )
  15. Alain Pirot, « Harry Roselmack : « Pourquoi j’arrête le JT », sur leparisien.fr,
  16. Alain Pirot, « Harry Roselmack arrête le JT : « Il fallait faire un choix » », sur leparisien.fr,
  17. A.DA, « Harry Roselmack ne rempilera pas sur RTL », sur leparisien.fr,
  18. M. Pe., « Marie Drucker sur RTL », sur leparisien.fr,
  19. « Gaël Bonnel Sanchez : le Elon Musk français à la conquête d’Hollywood avec les Bulgares et les Israéliens ! », Israël Actualités, (consulté le )
  20. a et b « Harry Roselmack bio », Fluctuat.net, consulté le 4 mai 2009
  21. Pierre-Emmanuel Moog et fondation Prometheus, Les groupes de réflexion et d'influence en Europe, Paris, L'Expansion / groupe Express, 2008–2009, 2e éd., 523 p. (ISBN 978-2-84343-540-9, lire en ligne), « Club Averroes », p. 248
  22. École de journalisme de Nice, « Nos parrains de promo », sur ecoledujournalisme.com (consulté le )
  23. « Harry Roselmack part en croisade contre la faim », sur teleobs.nouvelobs.com,
  24. « Crash du 16 août : « On n'oublie pas » », sur martinique.franceantilles.fr,
  25. « Les Stars, leurs bio : Harry Roselmack », Gala, consulté le 4 mai 2009
  26. « Harry Roselmack est papa pour la troisième fois, son fils s'appelle… », .
  27. « Harry et Chrislaine Roselmack se séparent », sur parismatch.com (consulté le )
  28. « Harry Roselmack en couple : il officialise sa relation avec une chanteuse de 25 ans », sur elle.fr, (consulté le )
  29. « Ceintures noires de l'E.S.Beffroi Judo », sur Espoir Sportif du Beffroi section judo (consulté le )
  30. Nouvelles d'après 20 h - Harry Roselmack, Michel Douard (ISBN 979-10-91301-54-1)
  31. Eric Mestrallet et Harry Roselmack, Espérance banlieues: Un nouveau modèle d'école, pour mieux lutter contre l'échec scolaire et les tensions communautaires, Éditions du Rocher, (ISBN 978-2-268-08066-6)
  32. Décret du 13 juillet 2021 portant élévation dans l'ordre national de la Légion d'honneur.
  33. Arrêté du 13 février 2015 portant nomination et promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

[modifier | modifier le code]