Harry Potter à l'école des sorciers (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Harry Potter
à l'école des sorciers
Titre original Harry Potter and the Philosopher's Stone
Réalisation Chris Columbus
Scénario Steven Kloves
Acteurs principaux
Sociétés de production Heyday Films
1492 Pictures
Duncan Henderson
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Fantastique
Durée 147 minutes
154 minutes (version longue)
Sortie 2001

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Harry Potter à l'école des sorciers (Harry Potter and the Philosopher's Stone) est un film fantastique britanniquo-américain réalisé par Chris Columbus, sorti en 2001. Il est adapté du roman du même nom de J. K. Rowling et constitue le premier volet de la série de films Harry Potter.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La lettre originale reçue par Harry Potter dans le premier film lui annonçant qu'il est inscrit à l'école de Poudlard. Exposée au musée des miniatures et décors de cinéma de Lyon

Après la mort tragique de Lily et James Potter, leur fils Harry est recueilli par sa tante Pétunia, la sœur de Lily et son oncle Vernon. Son oncle et sa tante, possédant une haine féroce envers les parents d'Harry, le maltraitent et laissent leur fils Dudley l'humilier. Harry ne sait rien sur ses parents. On lui a toujours dit qu’ils étaient morts dans un accident de voiture.

Le jour de ses onze ans, un demi-géant du nom de Rubeus Hagrid vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, une école de sorcellerie, où il est attendu pour la rentrée. Hagrid lui révèle qu’il est un sorcier comme ses parents et que ses parents ont en réalité été tués par l'un des plus grands mages noirs du monde de la sorcellerie, Voldemort (son vrai nom étant Tom Jedusor ou Riddle en version originale), surnommé Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-le-Nom ou Vous-Savez-Qui. Voldemort a cherché à tuer Harry, mais ce dernier a survécu, en gardant une cicatrice en forme d’éclair sur le front. Harry découvre alors qu'il est un héros dans le monde des sorciers, car le sort que Voldemort lui a lancé pour le tuer s'est retourné contre lui et le règne du mage noir s'est arrêté, grâce à lui. Harry est ainsi adulé par la communauté des sorciers pour les avoir débarassé de Voldemort.

Harry entre donc à l'école de sorciers, Poudlard, où le professeur Albus Dumbledore est directeur. Lors de sa première année à l'école de sorciers, il devient membre d'une équipe de quidditch (attrapeur), et permet à son équipe de gagner le premier match de l'année.

La pierre philosophale, qui permet de transformer le métal en or et de produire de l’élixir de vie, est gardée au sein de l'école. Il devine qu'un professeur, Severus Rogue, tente de voler la pierre pour le compte de Voldemort, lui permettant ainsi de retrouver ses capacités. Harry tente alors, aidé par ses amis Ron et Hermione, de s'emparer lui-même de la pierre. Ils déjouent les obstacles qui protègent la pierre. En découvrant le professeur Quirrell déjà dans la salle où se trouve la pierre, il comprend que Severus essayait au contraire d'empêcher Quirrell de s'emparer de la pierre. Quirrell dégage son turban qu'il porte en permanence, révélant un deuxième visage à l'arrière de son crane : celui de Voldemort vivant comme un parasite. Harry tue Quirrell simplement en le touchant. Voldemort alors réduit à être moins qu'un fantome quitte le corps de Quirrell et s'enfuit. La pierre philosophale est finalement détruite par Nicolas Flamel son créateur.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Principaux[modifier | modifier le code]

Personnel de Poudlard[modifier | modifier le code]

Étudiants de Poudlard[modifier | modifier le code]

Moldus[modifier | modifier le code]

Communauté magique[modifier | modifier le code]

Fantômes[modifier | modifier le code]

Créatures magiques[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse[modifier | modifier le code]

Au début des années 2000, Steven Spielberg désire réaliser le premier épisode de l'adaptation cinématographique de Harry Potter. Il veut absolument que le célèbre sorcier soit interprété par Haley Joel Osment, mais J. K. Rowling, créatrice du personnage, ordonne que l'acteur jouant le jeune héros soit anglais. Haley Joel Osment étant américain, il ne peut donc pas interpréter le jeune sorcier. Steven Spielberg, qui refuse de tourner un opus de la future saga sans le jeune acteur, quitte le projet et réalise A.I. Intelligence artificielle (2001).

David Heyman organise rapidement la production en faisant signer toute l'équipe pour trois films : Steven Kloves au scénario, John Williams à la musique.

Beaucoup de réalisateurs ont postulé pour réaliser le film : Jonathan Demme, Mike Newell (qui réalisera le quatrième), Robert Zemeckis, Alan Parker, Wolfgang Petersen, Rob Reiner, Ivan Reitman, Manoj Night Shyamalan, Peter Weir, Tim Robbins, Brad Silberling ou encore Terry Gilliam qui s'avoua irrité des choix de la production - de grosses rumeurs coururent en 2007 qu'il réaliserait le sixième film ; malgré le déni de l'équipe, des fans manifestèrent leur désir de sa concrétisation, J. K. Rowling elle-même qui désirait déjà qu'il se charge du premier. Finalement, il s'agit du réalisateur américain Chris Columbus (Maman, j'ai raté l'avion et sa suite, Madame Doubtfire, L'Homme Bicentenaire).

Le film est classé pour la jeunesse et se concentre sur la découverte du monde d'Harry Potter d'une manière enfantine, préférant bousculer le maximum d'éléments du livre plutôt que d'en supprimer davantage pour une meilleure fluidité, le film est une comédie familiale avec de l'action, de l'humour, et de la magie.

Distribution[modifier | modifier le code]

Après l'échec du projet de Steven Spielberg suite au refus de J. K. Rowling de laisser le jeune Haley Joel Osment incarner Harry Potter, des castings sont organisés, rassemblant des milliers de candidats.

C'est finalement l'inconnu Daniel Radcliffe, jeune anglais de dix ans (né le 23 juillet 1989 dans le quartier de Fulham à Londres) vu dans Le Tailleur de Panama de John Boorman, qui décroche le rôle-titre. Assisté des parfaits inconnus Rupert Grint dans le rôle de Ron Weasley et Emma Watson dans le rôle de Hermione Granger, tous deux remarqués dans des pièces de théâtre amateur.

Rick Mayall a incarné l'esprit frappeur Peeves sous les traits d'un fantôme dans des scènes supprimés au montage final. Le personnage ne sera présent dans aucun des sept films.

Tim Roth devait normalement incarner Severus Rogue mais il a décliné l'offre et Alan Rickman a endossé le rôle.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a lieu d' à [3].

La plupart des scènes ont été tournées en studios. Notamment l'extérieur du 4, Privet Drive, la Grande Salle (Inspirée du Christ Church d'Oxford).

La scène où Harry se rend à la voie 93/4, est tournée à la gare de King's Cross de Londres.

Les matches de quidditch sont tournés en studio. Les vues tournées au château d'Alnwick sont ajoutés en postproduction.

Bande originale[modifier | modifier le code]

Harry Potter and the Philosopher's Stone, composé par John Williams, est un album sorti le 30 octobre 2001 en France. Il a également composé les musiques des deux films suivants. Le thème principal de ce film qu'on retrouve plus ou moins dans les autres est le Hedwig's Theme. Les autres mélodies sont dérivées de ce thème. Quelques musiques stressantes dont la confrontation d'Harry à Voldemort, aussi des rythmes entraînants comme le match de Quidditch entre autres[4].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Les attentes des fans étaient oppressantes, le film sorti le 5 décembre 2001 (en France, le 15 novembre dans les pays originaux, en Belgique, et au Canada) fut très controversé : les lecteurs n'imaginaient pas le film comme cela, jugé trop plat et trop cliché, et surtout bâclé : la complexité de l'univers ne peut être comprise dans le film, et des scènes étant supprimées. J. K. Rowling déclara qu'elle en était satisfaite.

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Box-office arrêté le… Nombre de semaines
Alt=Image de la Terre Mondial 974 755 371 $[1] [5] 27 semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
317 575 550 $ [5] 26 semaines[5]
Drapeau de la France France 9 470 090 entrées
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 9 518 563 entrées
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 10 404 086 entrées
Drapeau de l'Espagne Espagne 6 158 967 entrées
Drapeau de l'Italie Italie 4 958 179 entrées

Cependant, le film rapporte 350 millions de dollars rien qu'aux États-Unis, remporte le plus d'entrées en France en 2001 (devant Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain et La Vérité si je mens ! 2) et aux États-Unis (devant Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau et Shrek).

Aux États-Unis, il a fait 33,3 millions de dollars le jour de sa sortie[1], détrônant La Menace fantôme (1999), l'épisode I de l'hexalogie Star Wars. Le lendemain, le film bat une fois de plus le record avec 33,5 millions de dollars. Puis il détrôna Le Monde Perdu (1998), la suite de Jurassic Park, au premier week-end d'exploitation.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Le film a reçu trois nominations aux Oscars : l'Oscar de la meilleure direction artistique, à l'Oscar des meilleurs costumes et à l'Oscar de la meilleure musique de film. Cependant il n'en reçu aucun. Il a également été nommé pour sept BAFTA Awards dont celui du meilleur acteur de second rôle pour Robbie Coltrane (Rubeus Hagrid). Il a remporté un Saturn Award pour ses costumes et a été nommé pour huit autres. Il a remporté d'autres prix de la Casting Society of America et de la Costume Designers Guild. Il a été nommé pour l'AFI Award pour ses effets spéciaux et par l'Art Directors Guild Award pour sa production de conception[6].

Récompense[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]