Harry Kemelman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Harry Kemelman
Naissance
Boston, Massachusetts, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 88 ans)
Marblehead, Massachusetts, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

  • La série du rabbin David Small (1965-1996)

Harry Kemelman (Boston, Massachusetts, - Marblehead, Massachusetts, ) est un auteur américain de roman policier et professeur d'anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études en littérature, complétées à l'Université de Boston, et en philologie à Harvard, Kemelman se consacre à l'enseignement des Lettres dans divers établissements. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il travaille dans l'administration militaire.

Une fois le conflit terminé, il entreprend d'écrire des nouvelles policières mettant en scène Nicky Welt, un professeur d'un collège de Nouvelle-Angleterre, pour l'Ellery Queen's Mystery Magazine. Kemelman nourrit ses récits de sa propre expérience, car il est également retourné à l'enseignement. Il occupe un poste au Boston State College jusqu'à la publication, en 1965, de On soupçonne le rabbin (Friday, the Rabbi Slept Late), texte qui reçoit le Prix Edgar du meilleur premier roman et un grand succès public. Y apparaît le rabbin David Small, qui sera l'enquêteur peu commun d'une série de douze romans policiers qui allient de façon inusitée récit criminel et dogmes du judaïsme. Par ce mariage entre énigme et religion, David Small se pose comme un héritier, bien que d'une autre confession, du Père Brown de G. K. Chesterton.

En 1976, Kemelman obtient 35 000 $ pour l'adaptation télévisuelle du premier roman de la série. Stuart Margolin et Art Carney incarnent respectivement David Small et l'inspecteur-chef Paul Lanigan dans ce film pilote qui devient ensuite la courte série Lanigan's Rabbi, où Bruce Solomon (en) remplace Margolin dans le rôle du rabbin.

Harry Kemelman est mort d'une insuffisance rénale le .

Œuvre[modifier | modifier le code]

Série « Le Rabbin Small[modifier | modifier le code]

  1. Friday the Rabbi Slept Late (1964)
  2. Saturday the Rabbi Went Hungry (1966)
  3. Sunday, the Rabbi Stayed Home (1969)
  4. Monday The Rabbi Took Off (1972)
  5. Tuesday the Rabbi Saw Red (1973)
  6. Wednesday the Rabbi Got Wet (1976)
  7. Thursday the Rabbi Walked Out (1978)
  8. Conversations with Rabbi Small (1981)
  9. Someday the Rabbi Will Leave (1985)
  10. One Fine Day the Rabbi Bought a Cross (1987)
  11. The Day the Rabbi Resigned (1992)
  12. That Day the Rabbi Left Town (1996)

Série « Nicky Welt »[modifier | modifier le code]

  1. "The Nine Mile Walk" (1947)
  2. "The Straw Man" (1950)
  3. "The Ten O'Clock Scholar" (1952)
  4. "End Play" (1950)
  5. "Time and Time Again (The Man with Two Watches)" (1962)
  6. "The Whistling Tea Kettle (The Adelphi Bowl)" (1963)
  7. "The Bread and Butter Case (A Winter's Tale)" (1962)
  8. "The Man on the Ladder" (1967)
  • The Nine Mile Walk (1967), recueil regroupant les nouvelles précédentes.

Autre ouvrage[modifier | modifier le code]

  • Common Sense in Education (1970)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Œuvres de Harry Kemelman
Série « Le Rabbin Small»
  • On souçonne le rabbin (Friday, the Rabbi Slept Late)
    • Paris, 10/18, coll. Grands Détectives, 1983 ;
    • Réédition « in » La Semaine du rabbin, vol. 1, sous le titre Vendredi, on soupçonne le rabbin, Paris, La Découverte, 2006
  • Samedi, le rabbin se met à table (Saturday, the Rabbi Went Hungry),
    • Paris, 10/18, coll. Grands Détectives, 1983 ;
    • « in » La Semaine du rabbin, vol. 1, Paris, La Découverte, 2006
  • Dimanche, le rabbin est resté à la maison (Sunday, the Rabbi Stayed Home),
    • Paris, 10/18, coll. Grands Détectives, 1985 ;
    • « in » La Semaine du rabbin, vol. 1, Paris, La Découverte, 2006
  • Lundi, le rabbin s'est envolé pour Israël (Monday, the Rabbi Took Off),
    • Paris, 10/18, coll. Grands Détectives, 1986 ;
    • « in » La Semaine du rabbin, vol. 1, Paris, La Découverte, 2006
  • Mardi le rabbin a vu rouge (Tuesday, the Rabbi Saw Red),
    • Paris, 10/18, coll. Grands Détectives, 1987 ;
    • « in » La Semaine du rabbin, vol. 2, sous le titre Mardi, le rabbin a vu rouge, Paris, La Découverte, 2006
  • Mercredi, le rabbin a plongé (Wednesday, the Rabbi Got Wet),
    • Paris, 10/18, coll. Grands Détectives, 1989 ;
    • « in » La Semaine du rabbin, vol. 2, Paris, La Découverte, 2006
  • Jeudi, le rabbin est sorti (Thursday, the Rabbi Walked Out),
    • Paris, 10/18, coll. Grands Détectives, 1989 ;
    • « in » La Semaine du rabbin, vol. 2, Paris, La Découverte, 2006
  • Un jour, le rabbin s'en ira (Someday the Rabbi Will Leave),
    • Paris, 10/18, coll. Grands Détectives, 1990 ;
  • Un beau jour le rabbin a acheté une croix (One Fine Day the Rabbi Bought a Cross),
    • Paris, 10/18, coll. Grands Détectives, 1991 ;
  • Le jour où le rabbin a démissionné (The Day the Rabbi Resigned),
    • Paris, 10/18, coll. Grands Détectives, 1993 ;
  • Ce jour où le rabbin a quitté la ville (That Day the Rabbi Left Town),
    • Paris, 10/18, coll. Grands Détectives, 1997
Note: Plusieurs des titres (si l'on excepte Mardi...) comportent une virgule dans leur titre tel qu'enregistré dans le catalogue général de la Bibliothèque nationale de France, mais n'en comportent pas en réalité sur la couverture du roman correspondant tel que publié par les éditions 10/18. Par ailleurs, l'édition des romans chez La Découverte ajoute les virgules.

Liens externes[modifier | modifier le code]