Harry Hess

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Harry Hess
Hess.gif
Harry Hess commandant du USS Cape Johnson
Fonctions
Président de la Société américaine de géologie
-
President of the Mineralogical Society of America (d)
-
Sterling B. Hendricks (en)
Clifford Frondel (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
Woods HoleVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Arme
Grade militaire
Dir. de thèse
Arthur Francis Buddington (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Influencé par
Distinctions
ANCExplorer Harry Hammond Hess grave.jpg
Vue de la sépulture.

Harry Hammond Hess est un officier de marine et géologue américain, né le à New York et mort le à Woods Hole dans le Massachusetts.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lors de ses nombreuses plongées, spécifiquement entre les arcs insulaires, ses rapports indiquèrent des anomalies de pesanteur. En 1962, il affirma qu'elles traduisaient des mouvements de convection du manteau terrestre : les dorsales mettaient en évidence les courants ascendants et les fosses océaniques les courants descendants. La croûte océanique, créée au niveau des dorsales et enfouie au niveau des fosses océaniques, était continuellement recyclée alors que la croûte continentale, à cause de sa légèreté, était condamnée à dériver à la surface de la Terre. Il propose ainsi le modèle de l'expansion océanique[1] possédant une grande analogie avec celui d'Arthur Holmes présenté trente ans auparavant. Cette théorie a été très controversée et a déclenché une révolution en sciences de la terre.

Hess a été également présent dans d'autres projets scientifiques, comme le Mohole (1957-1966), portant sur la praticabilité et les techniques du forage hauturier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) H. H. Hess, « History of Ocean Basins » (PDF). In A. E. J. Engel, Harold L. James & B. F. Leonard. Petrologic studies: a volume in honor of A. F. Buddington, Boulder, CO: Geological Society of America, 1 novembre 1962, p. 599–620.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]