Harry Essex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Essex.

Harry Essex, né le à New York dans l’état de New York et décédé le à Los Angeles en Californie, est un réalisateur, scénariste, producteur, écrivain et dramaturge américain. Il est notamment connu pour être le premier réalisateur à avoir mis en scène au cinéma le personnage du détective privé Mike Hammer. Il est également connu pour ses nombreux scénarios, notamment de films policiers et noirs écrits dans les années 1950.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir été diplôme de l'Université de Saint John en 1936, il travaille comme journaliste pour le The Daily Mirror et le The Brooklyn Daily Eagle. Il publie également des nouvelles dans les magazines Collier's Weekly et The Saturday Evening Post et écrit des pièces de théâtre. Sa création Something for Nothing est notamment joué à Broadway, sans succès. Il s'oriente alors vers le cinéma et participe à l'écriture du film d'horreur L'Échappé de la chaise électrique (Man Made Monster) de George Waggner.

Il est engagé dans la United States Army Signal Corps pendant la Seconde Guerre mondiale. Il quitte l'armée en 1946 et est engagé comme scénariste par la Columbia. Pour elle, il signe de nombreux scénarios de la fin des années 1940 au milieu des années 1950. Dès 1946, il écrit ainsi le scénario du film policier Boston Blackie and the Law de D. Ross Lederman, l’un des nombreux films de la série consacré au détective privé Boston Blackie (en) produite dans les années 1940. Il écrit ensuite le scénario des films policiers Dragnet de Leslie Goodwins et Bodyguard de Richard Fleischer.

En 1951, il s'inspire de l'émission de radio The Fat Man réalisé autour de l’œuvre de Dashiell Hammett pour signer le scénario du film policier The Fat Man de William Castle. Pour Phil Karlson, il travaille ensuite sur le film noir Le Quatrième homme (Kansas City Confidential). La même année, il utilise une histoire de Jay Dratler pour écrire le scénario d'un autre film policier, Scandale à Las Vegas (The Las Vegas Story), de Robert Stevenson.

En 1953, il adapte pour Jack Arnold une nouvelle de Ray Bradbury, travail qui donne le film Le Météore de la nuit (It Came from Outer Space). Il adapte ensuite une nouvelle d’Ivan Tors pour Fred F. Sears qui réalise le film sur la guerre froide The 49th Man (en). La même année, il passe à la réalisation avec le film policier J'aurai ta peau (I, the Jury), écrit d’après le roman éponyme de l’écrivain américain Mickey Spillane. Il s’agit de la première apparition du détective privé Mike Hammer au cinéma.

En 1955, il écrit le scénario du film d'horreur L'Étrange Créature du lac noir (Creature from the Black Lagoon) pour Jack Arnold. Il participe comme consultant aux deux suites produites par le studio Universal, La Revanche de la créature (Revenge of the Creature) du même Jack Arnold en 1955 et La créature est parmi nous (The Creature Walks Among Us) de John F. Sherwood en 1956. Il s'essaie ensuite au western avec le scénario du premier film de John Sherwood, La Proie des hommes (Raw Edge) puis signe Jicop le proscrit (The Lonely Man) de Henry Levin en 1957.

Il travaille ensuite pour la télévision en écrivant des scénarios d'épisodes pour des séries télévisées. En 1971, il réalise un troisième film, Octaman, un film de monstre avec l’actrice italienne Pier Angeli dont c’est le dernier rôle au cinéma. Il tourne un dernier film d'horreur en 1972, The Cremators.

Il décède en 1997 à l'âge de 86 ans et est enterré au Westwood Village Memorial Park Cemetery à Los Angeles.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]
Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]