Harrier (chien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Harrier.

Harrier
Harrier
Harrier
Région d’origine
Région Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Caractéristiques
Silhouette Chien de taille moyenne, d'allure forte et légère.
Taille 48 à 55 cm.
Poil Court et lisse.
Robe Blanc et noir, blanc et orange, tricolore.
Tête Moyennement large, avec un crâne plat et un museau assez long et plutôt pointu.
Yeux De couleur foncée, pas trop ronds.
Oreilles En forme de V, atteint le bord des lèvres.
Queue De longueur moyenne, légèrement espiée.
Caractère Intelligent, affectueux et obstiné.
Autre
Utilisation Chien de chasse
Nomenclature FCI
  • groupe 6
    • section 1
      • no 295

Le harrier est une race de chiens britannique. C'est un chien courant de taille moyenne à la robe blanche et noire ou orange. Elle est utilisée comme chien de chasse pour la chasse à courre, spécialisé sur le lièvre.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme « harrier » provient de l'anglais « hare » signifiant lièvre[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Un harrier selon l’Encyclopædia Britannica en 1911.

Le harrier est une race britannique de souche très ancienne tout comme le beagle. Il serait issu de croisements entre des bulldogs anglais, des lévriers et le fox-terrier. Le foxhound anglais a probablement été utilisé lors de la sélection de la race[1].

En Grande-Bretagne, les équipages de harriers sont utilisés pour la chasse à courre au lièvre et le renard. Très spécialisé, son exportation hors de l'Angleterre a été difficile[1], toutefois cette race est en pleine expansion en France où des meutes sont formées pour la chasse du renard à courre[2].

Standard[modifier | modifier le code]

Des harriers presque entièrement blancs.

Le harrier est un chien courant de taille moyenne, construit comme un « hunter », avec une ossature puissante et une encolure bien dégagée. La queue de longueur moyenne est légèrement espiée. L’oreille est implantée nettement au-dessus de la ligne de l’œil, l'attache est plus large que chez le beagle et le beagle-harrier. Elle est en forme de V, presque plate. Assez courte, l'extrémité inférieure de l'oreille doit dépasser légèrement la ligne du rebord des lèvres. Les yeux foncés ne sont ni proéminents, ni trop ronds[3].

Le poil est lisse, plat et pas trop court. La robe est à fond blanc avec toutes les nuances du noir à l'orange. En France, le harrier est généralement tricolore avec un manteau noir[3].

Caractère[modifier | modifier le code]

Le standard de la Fédération cynologique internationale ne décrit pas de caractère ou de tempérament typique pour la race[3]. C'est un chien joyeux, intelligent, très affectueux même avec les enfants et têtu comme tout chien courant. Actif, le harrier a besoin de beaucoup d'exercice physique[1].

Utilité[modifier | modifier le code]

Des harriers d'un équipage lors du Fair on the Yare.

Le harrier est un chien d'ordre. Ce chien convient aux chasses à tir du renard, du chevreuil et du sanglier, notamment en terrain difficile. Chien de chasse rapide, son mordant est utile aux louvetiers. En Grande-Bretagne, les équipages de harriers sont utilisés pour la chasse à courre au lièvre et le renard. En France, il est utilisé pour la chasse à courre au renard. Beaucoup sont assez rapides pour pouvoir forcer tous les animaux de vénerie[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Isabelle Collin, Marie-Paule Daniels-Moulin, Florence Desachy, Claire Dupuis, Giovanni Falsina et Valetta Rossi, L'encyclopédie mondiale des chiens, De Vecchi, (ISBN 978-2-7328-9223-8)
  2. a et b « Harrier », sur http://www.scc.asso.fr, Société centrale canine (consulté le 4 février 2014)
  3. a b et c « Standard n°295 de la FCI », Fédération cynologique internationale, (consulté le 4 février 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]