Harold Searles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Harold Searles
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités

Harold Searles, né à Hancok, dans les montagnes Catskill, New York le - mort à Los Angeles le , est un psychanalyste américain. Il a étudié plus particulièrement la question de la psychose, des schizophrénies et des personnalités frontières. Il travaillait à la clinique Chesnut Lodge, dans le Maryland, spécialisé dans l'approche psychothérapique psychanalytique des schizophrènes.

Influencé par les travaux de Harry Stack Sullivan, Searles a développé la conception du contre-transfert. Dans ses livres, Harold Searles a notamment développé des idées proches du concept kleinien d'identification projective et la notion de double contrainte. Il est souvent associé au courant intersubjectiviste qui domine l'école américaine de psychanalyse.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le Contre-transfert, Gallimard, coll. « Poche-Folio », (1re éd. 1981) (ISBN 2-07-030712-3)
  • Mon expérience des états-limites, Gallimard, (ISBN 2-07-072970-2)
  • L'effort pour rendre l'autre fou, Gallimard, coll. « Folio-Essais », (1re éd. 1977) (ISBN 2070427633)
  • L'environnement non humain, Gallimard, (ISBN 2-07-070680-X)
  • Uncouscious processes in relation to the Environmental Crisis”, Psychoanalytic Review, 1972, 59(3), p. 361-374. Traduction française par L. Magnenat (2019) La crise environnementale sur le divan, "Les processus inconscients en jeu dans la crise environnementale" (p. 75-94), traduction française par S. Aumercier (2020) Le Coq-héron, n.242(3) p. 11-22[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Searles, « Processus inconscients en rapport avec la crise environnementale », Le Coq-héron,‎ , p. 11-22 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Victor Souffir, Harold Searles, Puf, coll. « Psychanalystes d'aujourd'hui », 2005 (ISBN 2-13-055074-6)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :