Harold J. Greene

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Harold J. Greene
Harold J. Greene

Naissance
Boston, Massachusetts
Décès (à 55 ans)
Kaboul, Afghanistan
Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Arme Emblem of the United States Department of the Army.svg US Army
Grade Major-général
Années de service 1980-2014
Commandement Combined Security Transition Command-Afghanistan (Adjoint)
Natick Soldier Research, Development and Engineering Center
Conflits Guerre d'Afghanistan

Harold Joseph "Harry" Greene, né le 11 février 1959 à Boston (Massachusetts) et mort le 5 août 2014 à Kaboul (Afghanistan), était un général de l'Armée américaine. Il est le plus haut officier américain mort au combat depuis la mort de l'amiral Rembrandt C. Robinson (en) au Viêt Nam en 1972[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et études[modifier | modifier le code]

Il est diplômé d'un doctorat en science des matériaux[1].

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Il commandait le Natick Soldier Research, Development and Engineering Center et était le responsable adjoint des acquisitions d'armes au Combined Security Transition Command-Afghanistan[1].

Assassinat[modifier | modifier le code]

Le général Greene a été abattu à l'Afghan National Army Officers Academy par un homme portant un uniforme militaire Afghan, qui a aussi blessé un général allemand et une quizaine d'autre personnes avant d'être abattu[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Laurent Lagneau, « Le général Harold J. Greene est le plus haut gradé américain tué en mission depuis 1972 », sur www.opex360.com, (consulté le 29 août 2017).