Harold Baines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Harold Baines
Image illustrative de l'article Harold Baines
Champ droit, frappeur désigné
Frappeur gaucher  Lanceur gaucher
Premier match
10 avril 1980
Dernier match
27 septembre 2001
Statistiques de joueur (1980-2001)
Moyenne au bâton ,289
Coups sûrs 2 866
Coups de circuit 384
Points produits 1 628
Équipes

Joueur

Instructeur

Harold Douglas Baines (né le 15 mars 1959 à Easton, Maryland, États-Unis) est un ancien frappeur désigné et voltigeur des Ligues majeures de baseall qui évolue de 1980 à 2001.

Il compte six sélections au match des étoiles (1985, 1986, 1987, 1989, 1991 et 1999). Il remporte le prix Edgar Martínez en 1987 et 1988 et le Bâton d'argent en 1989 comme meilleur frappeur désigné du baseball. Après sa retraite de joueur, son numéro 3 a été retiré par les White Sox de Chicago, une équipe pour il a joué pendant 14 saisons. De 2004 à 2015, il est instructeur des White Sox.

Carrière[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

En uniforme blanc et rouge, Harold Baines au bâton pour les White Sox en 1986.

Après des études secondaires à la St. Michaels High School d'Easton (Maryland), Harold Baines est repêché le 7 juin 1977 par les White Sox de Chicago comme premier choix du premier tour de sélection[1].

Après trois saisons en Ligues mineures, il effectue ses débuts en Ligue majeure le 10 avril 1980 sous les couleurs des White Sox.

Baines est échangé aux Rangers du Texas le 29 juillet 1989.

Avec le joueur de deuxième but Fred Manrique, Harold Baines est échangé des White Sox aux Rangers du Texas le 29 juillet 1989 en retour du lanceur gaucher Wilson Álvarez, du joueur de champ intérieur Scott Fletcher et du jeune joueur de champ extérieur Sammy Sosa[2]. L'actionnaire majoritaire du groupe de propriétaires des Rangers du Texas est alors George W. Bush ; questionné en janvier 2000 lors d'un débat du Parti républicain sur la plus grosse erreur commise dans sa vie d'adulte, Bush, alors gouverneur du Texas et aspirant candidat à la présidence des États-Unis, répond « Sammy Sosa pour Harold Baines », faisant référence à la blague à l'échange de deux jeunes joueurs prometteurs pour deux vétérans[3],[4],[5].

Baines joue avec les Rangers jusqu'en août 1990, puis portent successivement les couleurs des Oakland Athletics (1990-1992), des Baltimore Orioles (1993-1995), des Chicago White Sox (1996-1997), des Baltimore Orioles (1997-1999), des Cleveland Indians (1999), des Baltimore Orioles (2000) puis des Chicago White Sox (2000-2001).

Comme joueur, il compte six sélections au match des étoiles (1985, 1986, 1987, 1989, 1991 et 1999). Le numéro 3 a été retiré par les White Sox tandis qu'il est introduit en août 2009 au sein du Hall of Fame des Orioles de Baltimore. Il était sur les rangs en 2010 pour une admission au Temple de la renommée du baseball. Il a recueilli 6,1 % des voix[6], loin des 75 % nécessaires pour être intronisé, et verra son nom apparaître à nouveau sur les bulletins de vote en 2011.

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Il devient entraîneur des White Sox de Chicago après sa carrière de joueur et occupe le poste d'instructeur de banc en 2004 et 2005. De 2006 à 2012, il est instructeur au premier but. Il accepte de nouvelles fonctions chez les White Sox le 27 novembre 2012 et devient assistant à l'instructeur des frappeurs Jeff Manto[7].

Il fait partie du personnel de l'équipe lors de sa victoire en Série mondiale 2005.

Statistiques[modifier | modifier le code]

En saison régulière

Statistiques de frappeur
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
1980 Chicago WS 141 491 55 125 23 6 13 49 2 .255
1981 Chicago WS 82 280 42 80 11 7 10 41 6 .286
1982 Chicago WS 161 608 89 165 29 8 25 105 10 .271
1983 Chicago WS 156 596 76 167 33 2 20 99 7 .280
1984 Chicago WS 147 569 72 173 28 10 29 94 1 .304
1985 Chicago WS 160 640 86 198 29 3 22 113 1 .309
1986 Chicago WS 145 570 72 169 29 2 21 88 2 .296
1987 Chicago WS 132 505 59 148 26 4 20 93 0 .293
1988 Chicago WS 158 599 55 166 39 1 13 81 0 .277
1989 Chicago WS 96 333 55 107 20 1 13 56 0 .321
1989 Texas 50 172 18 49 9 0 3 16 0 .285
1990 Texas 103 321 41 93 10 1 13 44 0 .290
1990 Oakland 32 94 11 25 5 0 3 21 0 .266
1991 Oakland 141 488 76 144 25 1 20 90 1 .295
1992 Oakland 140 478 58 121 18 0 16 76 1 .253
1993 Baltimore 118 416 64 130 22 0 20 78 0 .313
1994 Baltimore 94 326 44 96 12 1 16 54 0 .294
1995 Baltimore 127 385 60 115 19 1 24 63 0 .299
1996 Chicago WS 143 495 80 154 29 0 22 95 3 .311
1997 Chicago WS 93 318 40 97 18 0 12 52 0 .305
1997 Baltimore 44 134 15 39 5 0 4 15 0 .291
1998 Baltimore 104 328 40 88 17 0 9 57 0 .300
1999 Baltimore 107 345 57 111 16 1 24 81 1 .322
1999 Cleveland 28 85 5 23 2 0 1 22 0 .271
2000 Baltimore 72 222 24 59 8 0 10 30 0 .266
2000 Chicago WS 24 61 2 13 5 0 1 9 0 .213
2001 Chicago WS 32 84 3 11 1 0 0 6 0 .131
Totaux 2830 9908 1299 2866 488 49 384 1628 34 .289

En séries éliminatoires

Statistiques de frappeur
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
1983 Chicago WS 4 16 0 2 0 0 0 0 0 .125
1990 Oakland 7 21 3 6 1 0 1 5 1 .285
1992 Oakland 6 25 6 11 2 0 1 4 0 .440
1997 Baltimore 8 22 3 8 0 0 2 3 0 .363
1999 Cleveland 4 14 1 5 0 0 1 4 0 .357
2000 Chicago WS 2 4 1 1 1 0 0 0 0 .250
Totaux 31 102 14 33 4 0 5 16 1 .324

Note: G = Matches joués; AB = Passages au bâton; R = Points; H = Coups sûrs; 2B = Doubles;
3B = Triples; HR = Coup de circuit; RBI = Points produits; SB = buts volés; BA = Moyenne au bâton

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 1st Round of the 1977 June Draft », sur baseball-reference.com.
  2. (en) Sox Trade Baines To Rangers, Alan Solomon, Chicago Tribune, 30 juillet 1989.
  3. (en) Bush Fesses Up on Sosa Trade, Associated Press, 9 janvier 2000.
  4. (en) Bush's biggest mistake was trading Sosa, Associated Press, 9 janvier 2000.
  5. (en) Bush got bum rap for Sosa deal, The Washington Times, 27 juillet 2005.
  6. Dawson earns long-awaited Hall call, Barry M. Bloom / MLB.com, 6 janvier 2010.
  7. (en) Harold Baines changes role, Doug Padilla, ESPN Chicago, 27 novembre 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]