Harmony (station spatiale internationale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Harmony (module))
Aller à : navigation, rechercher

Harmony

Description de l'image  ISS_Node_2_module.jpg.
Segment Américain
Agence spatiale NASA
Lancement 2007
Caractéristiques techniques
Masse 14,5 tonnes
Volume pressurisé 70 m3
Longueur 7,2 m.
Diamètre 4,4 m.
Rôle
Rôle Nœud
Équipements 8 racks

Le module Harmony (auparavant connu comme Node 2 - « nœud 2 ») est un des modules pressurisés de la Station spatiale internationale (ISS) qui assure la liaison entre le laboratoire européen Columbus, le module laboratoire américain Destiny et le module laboratoire japonais Kibô.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Le module est long de 7,2 mètres et a un diamètre de 4,4 mètres. Il a une masse de 14,5 tonnes au lancement et de 15,3 tonnes avec la charge utile. Le volume pressurisé est de 70 m3. C'est un module de type nœud c'est-à-dire que son rôle principal est d'assurer la liaison avec les autres modules. Il dispose à cet effet de 6 ports d'amarrage de type Common Berthing Mechanism qui permettent de le connecter à d'autres modules ou à des vaisseaux spatiaux disposant du même type de port d'amarrage. La conception du module s'inspire à la fois de celle du module Columbus de l'Agence spatiale européenne et du module MPLM[1]. Le module Harmony contient 8 emplacements pour des rangements amovibles de type UISPR (racks). Les 8 modules qui y sont installés fournissent de l'air, de l'électricité, de l'eau et d'autres systèmes de survie pour les astronautes[2].

Schéma montrant les six ports d'amarrage.

Lancement et assemblage à la station[modifier | modifier le code]

Le module Harmony a été conçu par la NASA et construit par les établissements italiens de Thales Alenia Space dans le cadre d'un contrat passé avec l'ESA. Le Harmony, qui a été installé dans la soute cargo de la navette spatiale américaine Discovery, est placé en orbite au cours de la mission STS-120[3], comme composant principal de la mission d'assemblage ISS-10A. Le , 12h24 GMT Harmony est assemblé à la station. L'Italien Paolo Nespoli de l'Agence spatiale européenne (ESA), et le commandant de la station, l'Américaine Peggy Whitson, ouvrent le sas du module[4] et commencent à le préparer pour ses futures activités.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le module Harmony est relié de manière permanente à une de ses extrémités au module laboratoire américain Destiny. Le port d'amarrage situé à l'autre extrémité du cylindre, qui constitue l'avant de la station spatiale ("la proue"), est occupée par l'adaptateur PMA-2 qui était autrefois utilisé pour l'amarrage de la Navette spatiale américaine. Latéralement le module est relié de manière permanente d'une part au laboratoire européen Columbus d'autre part au module laboratoire japonais Kibô. Enfin les ports d'amarrage qui pointent vers la Terre (nadir) ou vers l'espace (zenith) sont utilisés pour l'amarrage des vaisseaux de ravitaillement qui disposent d'un port d'amarrage de type CBM : le cargo spatial japonais HTV et les cargos spatiaux Cygnus et Dragon des opérateurs privés américains.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « International Space Station : The Node 2 connecting module », sur ESA (consulté le 17 octobre 2013)
  2. (en) « International Space Station : Space Station Assembly : Harmony », sur NASA (consulté le 17 octobre 2013)
  3. 23 octobre 2007, « Successful launch of Thales Alenia Space’s Node 2 onboard the Discovery Shuttle », dans Thales Alenia Space Press Release
  4. « Discovery: des astronautes pénètrent dans le nouveau module Harmony  », WASHINGTON (AFP), 27 octobre 20:06, online actualite.aol.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]