Hard to Say I'm Sorry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hard to Say I'm Sorry

Single de Chicago
extrait de l'album Chicago 16
Face B Sonny Think Twice
Sortie
Enregistré janvier-avril 1982
Drapeau des États-Unis Los Angeles
Durée 5:06 (album, avec Get Away)
3:42 (single)
Genre Pop rock
Format 45 tours
Auteur Peter Cetera, David Foster
Producteur David Foster
Label Full Moon, WEA

Singles de Chicago

Pistes de Chicago 16

Hard to Say I'm Sorry est une chanson interprétée par le groupe de rock américain Chicago, écrite par le bassiste Peter Cetera et composée par David Foster, sortie en tant que premier single[1] de l'album Chicago 16 en 1982[2].

La chanson rencontre un immense succès aux États-Unis en atteignant la tête du Billboard Hot 100 durant deux semaines consécutives ainsi que la tête du Hot Adult Contemporary Tracks. Elle a également atteint la première place au Canada, en Irlande et en Suisse. C'est le deuxième single du groupe à se classer numéro un des ventes après If You Leave Me Now en 1976[3].

La chanson a d'ailleurs été certifiée disque d'or par la RIAA en [4] et a été nommée au Grammy Award de la meilleure prestation vocale pop d'un duo ou groupe en [5].

Composition[modifier | modifier le code]

La chanson, interprétée par le bassiste Peter Cetera, se présente avec des synthétiseurs plus superposés ainsi qu'une guitare distordue plus lourde dans un style contemporain des années 1980.

Elle marque également la présence de trois membres du groupe Toto : le guitariste Steve Lukather et les deux claviéristes David Paich et Steve Porcaro.

La chanson apparaît aussi dans la bande originale du film Amours de vacances, réalisé par Randal Kleiser en 1982 et mettant en scène les acteurs Peter Gallagher, Daryl Hannah et Valérie Quennessen sur l'île de Santorin, en Grèce[6].

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

Vinyle et CD single

  1. Hard to Say I'm Sorry - 3:42
  2. Sonny Think Twice - 4:00

Crédits[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Classement hebdomadaire[modifier | modifier le code]

Classements (1982-1983) Meilleure

position

Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud (Springbok)[7] 14
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Official German Charts)[8] 6
Drapeau de l'Australie Australie (Kent Music Report)[9] 4
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[10] 5
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50 Singles)[11] 15
Drapeau du Canada Canada (RPM Top Singles)[12] 1
Drapeau du Canada Canada (RPM Adult Contemporary)[13] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100)[14] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Adult Contemporary Tracks)[15] 1
Drapeau de l'Irlande Irlande (Irish Singles Chart)[16] 1
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (Recorded Music NZ)[17] 13
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[18] 4
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[19] 1

Classements annuels[modifier | modifier le code]

Classement (1982) Meilleure

position

Drapeau de l'Australie Australie[20] 10
Drapeau du Canada Canada[21] 9
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100)[22] 10
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 27
Drapeau de la Suisse Suisse[23] 5
Classement (2018) Meilleure

position

Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100)[24] 213

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification Date
Drapeau des États-Unis États-Unis (RIAA) Disque d'or Or

Reprise de Az Yet[modifier | modifier le code]

En 1996, le groupe de R&B Az Yet reprend la chanson avec la participation de Peter Cetera et sort en tant que deuxième single de leur premier album le . Cette reprise atteint la 8e place du Billboard Hot 100[25] ainsi que la tête du classement en Nouvelle-Zélande[26], où elle est certifiée disque de platine en ayant totalisé 10 000 ventes[27]. Aux États-Unis, elle est également certifiée disque de platine par la RIAA avec plus d'un million d'exemplaires vendus[28].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Chicago (2) - Hard To Say I'm Sorry », sur Discogs (consulté le 26 août 2020)
  2. « Chicago (2) - Chicago 16 », sur Discogs (consulté le 26 août 2020)
  3. (en) Nielsen Business Media Inc, Billboard, Nielsen Business Media, Inc., (lire en ligne)
  4. (en-US) « Gold & Platinum », sur RIAA (consulté le 26 août 2020)
  5. (en) « Chicago », sur GRAMMY.com, (consulté le 26 août 2020)
  6. « Various - Summer Lovers (Original Sound Track From The Filmways Motion Picture) », sur Discogs (consulté le 26 août 2020)
  7. « South African Rock Lists Website - SA Charts 1965 - 1989 Acts (C) », sur www.rock.co.za (consulté le 26 août 2020)
  8. « Offizielle Deutsche Charts - Offizielle Deutsche Charts », sur www.offiziellecharts.de (consulté le 26 août 2020)
  9. Grant, « AMR Top Singles of 1982 » (consulté le 26 août 2020)
  10. Steffen Hung, « Chicago - Hard To Say I'm Sorry », sur austriancharts.at (consulté le 26 août 2020)
  11. « Chicago - Hard To Say I'm Sorry », sur ultratop.be (consulté le 26 août 2020)
  12. Library and Archives Canada, « Image : RPM Weekly », sur www.bac-lac.gc.ca, (consulté le 26 août 2020)
  13. Library and Archives Canada, « Item », sur www.bac-lac.gc.ca, (consulté le 26 août 2020)
  14. « Chicago », sur Billboard (consulté le 26 août 2020)
  15. « Hard to Say I'm Sorry (song by Chicago) ••• Music VF, US & UK hits charts », sur www.musicvf.com (consulté le 26 août 2020)
  16. « The Irish Charts - All there is to know », sur irishcharts.ie (consulté le 26 août 2020)
  17. « charts.org.nz - Chicago - Hard To Say I'm Sorry », sur charts.nz (consulté le 26 août 2020)
  18. (en) « hard to say i'm sorry | full Official Chart History | Official Charts Company », sur www.officialcharts.com (consulté le 26 août 2020)
  19. « Chicago - Hard To Say I'm Sorry - hitparade.ch », sur hitparade.ch (consulté le 26 août 2020)
  20. « australian-charts.com - Forum - 1982 (ARIA Charts: Special Occasion Charts) », sur australian-charts.com (consulté le 26 août 2020)
  21. « Item Display - RPM - Library and Archives Canada », sur web.archive.org, (consulté le 26 août 2020)
  22. « Top 100 Hits of 1982/Top 100 Songs of 1982 », sur www.musicoutfitters.com (consulté le 26 août 2020)
  23. « Swiss Year-End Charts 1982 - swisscharts.com », sur swisscharts.com (consulté le 26 août 2020)
  24. « Hot 100 60th Anniversary Chart », sur Billboard (consulté le 26 août 2020)
  25. « Az Yet », sur Billboard (consulté le 26 août 2020)
  26. « charts.org.nz - Az Yet feat. Peter Cetera - Hard To Say I'm Sorry », sur charts.nz (consulté le 26 août 2020)
  27. (en) « The Official New Zealand Music Chart », sur THE OFFICIAL NZ MUSIC CHART (consulté le 26 août 2020)
  28. (en-US) « Gold & Platinum », sur RIAA (consulté le 26 août 2020)