Hard to Explain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hard to Explain
Single de The Strokes
extrait de l'album Is This It
Face A Hard to Explain
Face B New York City Cops
Sortie Drapeau du Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis
Enregistré 2001
Durée 3:43
Genre Garage rock, rock indépendant
Format 45 tours et CD
Auteur-compositeur Julian Casablancas
Producteur Gordon Raphael
Label Rough Trade Records (Europe)
RCA (Amérique)
Classement no 16 (U.K.)
no 27 (U.S.)

Singles de The Strokes

Pistes de Is This It

Hard to Explain est le premier single du groupe new-yorkais The Strokes. Il fait suite à The Modern Age, le premier EP du groupe, et figure sur l'album Is This It. Le morceau est d'abord sorti au Royaume-Uni et en Europe le , sur le label Rough Trade Records, avant de sortir aux États-Unis le , chez RCA. Il n'est donc pas le premier single du groupe paru aux États-Unis, Last Nite étant mondialement sorti le .

Réception[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Hard to Explain figure à la 59e place dans le classement des 100 meilleurs chansons des années 2000 du magazine Rolling Stone[1]. Pour le NME, il s'agit de la troisième meilleure chanson de la décennie 2000[2]. Toujours selon le NME, Hard to Explain occupe le 36e rang au classement des 150 meilleures chansons sur la période 1996-2011[3]. Gilles Verlant et Thomas Caussé font figurer Hard to Explain parmi leur sélection des « 1 800 classiques du rock à télécharger », publié en 2009[4].

Position de Hard to Explain dans les classements
Publieur Pays Classement Année Position
NME Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Les 100 meilleurs chansons de la décennie[2] 2009 3
NME Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Les 100 meilleurs chansons des quinze dernières années[3] 2011 36
Rolling Stone Drapeau des États-Unis États-Unis Les 100 meilleures chansons de la décennie[1] 2009 59
Gilles Verlant et Thomas Caussé Drapeau de la France France Les 1 800 classiques du rock à télécharger[4] 2009 *
(*) désigne une liste sans classement

Par ailleurs, la chanson est considérée comme étant la meilleure des Strokes selon les utilisateurs du site du NME[5]. Le blog musical Stereogum partage ce sentiment et considère Hard to Explain comme « une chanson pop parfaite »[6].

Dans un article intitulé « Comment Is This It des Strokes a changé la musique pour le pire », écrit à l'occasion des 10 ans de la sortie de l'album, John Doran considère que Hard to Explain est le seul morceau qui rattrape un peu l'ensemble. Néanmoins, selon lui, cette chanson n'aurait pas figuré sur la version finale de l'album Turn on the Bright Lights si elle avait été écrite par Interpol, tant Turn on the Bright Lights est « largement supérieur » à Is This It[7].

Commerciale[modifier | modifier le code]

Hard to Explain atteint la 16e place de l'UK Singles Chart et y reste classé cinq semaines[8]. Aux États-Unis, le morceau reste classé pendant onze semaines et atteint la 27e position[9]. Hard to Explain est également classé deux semaines en Suède où son meilleur rang est la 56e position[10].

Meilleures positions de Hard to Explain dans les classements musicaux
Classement musical Meilleure position
Drapeau des États-Unis États-Unis (US Modern Rock)[9] 27
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[8] 16
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[10] 56

Reprises[modifier | modifier le code]

Photo de Owen Pallett en concert.
Owen Pallett réinterprète Hard to Explain en 2011.

En 2001, Freelance Hellraiser (en) publie un mashup, A Stroke of Genius, qui associe une section instrumentale de Hard to Explain avec un morceau de Christina Aguilera, Genie in a Bottle. Pitchfork considère ce mashup comme une des meilleures chansons des années 2000[11]. Une reprise de Hard to Explain figure sur l'EP This Isn't It publié par The Diff'rent Strokes sur le label Guided Missile Recordings, sorti en 2001[12].

Le premier album du groupe français Les Shades, Le Meurtre de Vénus, paru en 2008, contient une reprise de Hard To Explain en titre bonus[13].

En 2010, le morceau est repris sur Vitamin String Quartet Performs the Strokes, album du Vitamin String Quartet qui contient sept reprises classiques de titres extraits des trois albums publiés alors par les Strokes.

En 2011, le blog Stereogum propose en téléchargement gratuit un album hommage à Is This It pour en célébrer le dixième anniversaire. Hard To Explain est interprété par Owen Pallett[14]. La même année, toujours pour célébrer les dix ans de l'album, le site internet brésilien Rock'n'Beats publie également un album hommage, Is This Indie, disponible en streaming, sur lequel chaque morceau est repris par un groupe ou un artiste brésilien. Ainsi, Hard To Explain est repris par Volantes[15].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en)« 100 Best Songs of the 2000s: The Strokes, 'Hard to Explain' », sur www.rollingstone.com (consulté le 21 février 2014)
  2. a et b (en)« 100 Best Tracks of the 00s », sur www.nme.com (consulté le 21 février 2014)
  3. a et b (en)« 150 Best Tracks Of The Past 15 Years », sur www.nme.com (consulté le 21 février 2014)
  4. a et b Gilles Verlant et Thomas Caussé, La Discothèque parfaite de l'odyssée du rock, Presses de la Cité,‎ (ISBN 2-2580-8007-X), p. 247
  5. (en)« 'Hard To Explain' voted The Strokes' greatest song by NME.COM users », sur www.nme.com,‎ (consulté le 24 février 2014)
  6. (en)Chris DeVille, « The 10 Best Strokes Songs », sur www.stereogum.com,‎ (consulté le 24 février 2014)
  7. (en)John Doran, « How The Strokes ‘Is This It’ Changed Music For The Worse », sur www.nme.com,‎ (consulté le 23 janvier 2014)
  8. a et b (en)« STROKES - Artists - Official Charts », sur www.officialcharts.com (consulté le 5 janvier 2014)
  9. a et b (en)« The Strokes - Chart History », sur www.billboard.com (consulté le 5 janvier 2014)
  10. a et b (fr)« lescharts.com - The Strokes - Hard to Explain », sur www.lescharts.com (consulté le 5 janvier 2014)
  11. (en)« The Top 500 Tracks of the 2000s: 100-51 », sur http://pitchfork.com,‎ (consulté le 23 février 2014)
  12. « The Diff’rent Strokes - This Isn’t It Ep (2001) », sur www.desoreillesdansbabylone.com,‎ (consulté le 11 janvier 2014)
  13. (fr)« Le Meurtre De Vénus (bonus Track Version) », sur www.chartsinfrance.net (consulté le 18 août 2013)
  14. (fr)« 'Is This It' réinterprété par Owen Pallett, Real Estate, The Morning Benders, Austra, etc. », sur www.magicrpm.com,‎ (consulté le 11 janvier 2014)
  15. (pt)« Is This Indie: bandas brasileiras regravam disco “Is This It”, do Strokes », sur www.rocknbeats.com.br,‎ (consulté le 11 janvier 2014)