Haras national de Cluny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Haras de Cluny.

Le haras national de Cluny est l'un des haras nationaux français. Il se situe sur la commune de Cluny, dans le département de la Saône-et-Loire, en région Bourgogne. Les bâtiments sont érigés entre 1814 et 1880, sur les fondations de l’ancienne abbaye de Cluny et avec les matériaux issus de sa démolition, peu après la Révolution française. Il y est conservé une importante collections de véhicules hippomobiles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le haras a été ouvert en 1807 sous l'impulsion de Napoléon Ier pour servir de dépôt d'étalons[1]. Les chevaux ont été logés dans un premier temps dans les écuries de Saint-Hugues, puis à partir de 1820 dans les nouveaux bâtiments construits sur le site de l'abbaye de Cluny. Ceux-ci seront agrandis en 1880[2].

À ses débuts, le haras accueillait une cinquantaine d'étalons. Sa période la plus faste se situe autour des années 1900, où l'on y répertorie pas moins de 150 chevaux. Aujourd'hui, 25 étalons sont stationnés à l'année au haras, et effectuent des rotations entre les différentes annexes[2].

Missions[modifier | modifier le code]

Le haras a plusieurs missions dont les principales sont la mise à disposition d'étalons de qualité, la formation des professionnels et du grand public et l'organisation de concours en liaison avec Equivallée[2], structure permettant de fédérer les initiatives de la filière cheval en Bourgogne et plus particulièrement en Saône-et-Loire[3].

Évènements[modifier | modifier le code]

Présentation d'un étalon auxois attelé lors des « Jeudis de Cluny ».

Durant la période estivale, plusieurs évènements sont organisés au haras. Les « Jeudis de Cluny » se déroulent sur une après-midi et sont composés d'une présentation en musique des étalons par les agents du haras, d'un numéro d'artistes équestres, d'une visite des écuries, de la présentation d'expositions à thème, des véhicules hippomobiles et des métiers du haras[1],[2]. En 2015, les mardis et vendredis soirs du 15 juillet au 31 août sont aussi organisés des cabarets équestres au cours desquels les agents du haras et les artistes en résidence au haras présentent leur travail au cours de dîner-spectacles[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Haras national de Cluny », sur Les haras nationaux ifce (consulté le 31 août 2015)
  2. a, b, c et d Jean-Marc Vuillamy, « Cluny, sanctuaire du cheval », Bourgogne magazine, no 18,‎ , p. 60-65
  3. « Equivallée Cluny » (consulté le 4 août 2011)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christian Depuille et Amandine Souvré, Le haras national de Cluny: Précurseur du cheval de sang, Éditions du Patrimoine Centre des monuments nationaux, coll. « Itinéraires : Bourgogne »,‎ , 64 p. (ISBN 2757702106 et 9782757702109)