Harald Helfgott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Helfgott.
image illustrant un mathématicien
Cet article est une ébauche concernant un mathématicien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Harald Helfgott
Harald Helfgott (mathematician).jpg

Harald Helfgott le 23 mai 2014.

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (38 ans)
LimaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Directeur de thèse

Harald Andrés Helfgott (né le à Lima) est un mathématicien péruvien dont les travaux portent sur la théorie des nombres. Helfgott est docteur en mathématiques de l'université de Princeton et est chargé de recherche (CR1) au CNRS/École normale supérieure, à Paris[1]. En 2015, il obtient la prestigieuse chaire Alexander von Humboldt à Göttingen[2].

Travaux[modifier | modifier le code]

En 2013, il a proposé une preuve de la conjecture faible de Goldbach[3].

Ses recherches portent actuellement sur la théorie des groupes et notamment au problème de leur croissance : « Prenons un sous-ensemble fini A d'un groupe et examinons les produits xy de toutes les paires (x, y) d'éléments de A. Ces produits forment un nouvel ensemble. Le problème de la croissance consiste à examiner si ce nouvel ensemble est beaucoup plus gros que l'ensemble de départ. »[2].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Pour ses travaux, Helfgott a reçu plusieurs prix :

Publications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Harald Andrés Helfgott », sur ENS-DMA.
  2. a et b La Recherche no 500, juin 2015, page 65.
  3. (en) Terence Tao, « Busy day in analytic number theory… ».
  4. (en) « Philip Leverhulme Prizes 2008 », The Leverhulme Trust.
  5. (en) « Grant winners », Times Higher Education,‎ .
  6. (en) « Prize Winners 2010 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), London Mathematical Society.