Harald Giersing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Harald Giersing
Harald Giersing, self-portrait (1915).jpg
Harald Giersing, auto-portrait (1915)
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Lieu de travail
Mouvement
Conjoint
Besse Giersing (d) (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata

Harald Giersing, né le et mort le à Copenhague dans la région de l’Hovedstaden au Danemark, est un peintre danois. Connu pour ses portraits et ses paysages, il est considéré comme l’un des peintres danois les plus importants du début du XXe siècle et l’un des précurseurs de l’expressionnisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Harald Giersing naît à Copenhague. Il suit les cours de l'Université de Copenhague puis, comme de nombreux aspirants peintres danois de l’époque, poursuit sa formation à l’Académie royale des beaux-arts du Danemark.

Il voyage en Norvège en 1905 puis s’installe à Paris en 1906 où il admire les œuvres de Paul Gauguin, Paul Cézanne, Édouard Manet et Paul Signac. Attiré par le fauvisme, il s’intéresse également aux tableaux d’André Derain, Othon Friesz, Henri Manguin, Albert Marquet, Jean Puy et Georges Braque. Ces nombreuses influences façonnent sa vision d’artiste.

En 1909, il visite Berlin, Chemnitz, Dresde et Prague. Il découvre le peintre allemand Ernst Ludwig Kirchner. Il peint alors principalement des portraits et des figures féminines dans la lignée du mouvement impressionnisme.

En 1912, il développe un intérêt pour les paysages. Il réalise plusieurs tableaux représentant des forêts, des chemins de terres, des routes et d’une manière générale la campagne et la nature. Son style se simplifie et son travail se focalise davantage sur les couleurs et la lumière.

Au cours des années suivantes, il participe à de nombreuses expositions dont le succès n’est pas à la hauteur de ses espérances. Pendant la Première Guerre mondiale qui le bloque en Europe du Nord, il fonde l’association Grønningen (en) (où il côtoie Sigurd Swane, Erik Hoppe (en), Knud Agger, Olaf Rude, Johannes Larsen (da), William Scharff (en), Fritz et Anna Syberg …). La première exposition de l’association se déroule au Charlottenborg (en). Il passe l’été de l’année 1915 à Sorø où il peint de nombreux paysages.

Il épouse Besse Syberg, la fille de Fritz et Anna Syberg en 1917. Giersing continue d’exposer et de voyager. De 1919 à 1925, le couple passe ses étés sur l’île de Fionie ou un nouveau groupe de peintres se forme, les Fynboerne ou peintres de Fionie en français.

En 1926, il voyage et visite à nouveau Paris, Dresde et Berlin. De retour au Danemark, il décède d’une pneumonie au début de l’année 1927 à l’âge de 45 ans.

Galerie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]