Harai-goshi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Harai-Goshi)
Une exécution de Harai-Goshi
Exécution de Harai-Goshi

Harai-Goshi (hanche balayée, en japonais : 払腰) est une technique de projection du judo par utilisation de la hanche.

Harai-Goshi est le 7e mouvement du 2e groupe du gokyo.

Dans la méthode Kawaishi, la technique Harai-Goshi est appelée la cinquième de hanche.

Terminologie[modifier | modifier le code]

Harai : balayer

Goshi : hanche

Harai-Goshi dans les Kata[modifier | modifier le code]

Harai-Goshi est le second mouvement de la seconde série[1] du nage-no-kata.

Harai-Goshi est le dixième mouvement du GoNoSen- No-Kata.

Histoire d'Harai Goshi[modifier | modifier le code]

Jigoro Kano était un spécialiste d'Uki Goshi et avait l'habitude de le pratiquer sur son élève Shiro Saigo. Ce dernier était expert dans la manière d'esquiver n'importe quelle technique et finit par découvrir comment contrer uki goshi en surpassant (sautant). Jigoro Kano a alors eu l'idée de projeter Shiro Saigo en balayant ainsi la hanche avancée[2]. Ce qui allait devenir Harai Goshi. On peut estimer la date de conception de la technique harai-goshi entre 1882, date de création du Kodokan dont Shiro Saigo fut l'un des premier élève et 1891, date de bannissement de Shiro Saigo pour infraction aux règles du judo kodokan à la suite d'une bagarre générale avec des sumotori.

Formes similaires[modifier | modifier le code]

Harai-Makikomi et Eri-Harai-Goshi peuvent être considérées comme des variantes d'Harai-Goshi.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Spécialistes de harai-goshi[modifier | modifier le code]

Parmi les spécialistes de harai-goshi, on compte : Guy Auffray, Jean-Luc Rougé, Bernard Tchoullouyan, Teddy Riner[3].

Harai-Goshi dans les fictions[modifier | modifier le code]

Harai-Goshi est pratiqué par John Wick dans John Wick Parabellum lors du combat au continental

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Affiche NaGeNo Kata FFJDA », sur ffjudo.com (consulté le )
  2. (en) Jigoro Kano, Judo Kyohon, Anecdote de J. Kano sur le passage présentant Harai Goshi
  3. « Prises favorites Teddy Riner »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Luc Rougé, Harai-Goshi, Édition Chiron, 1992

Lien externe[modifier | modifier le code]