Haplogroupe R1b-L21

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

[1]En génétique humaine, l’haplogroupe R1b-L21 est un haplogroupe du chromosome Y (cf. génétique_des_populations). Chaque enfant, à sa naissance, hérite de l'ADN de ses parents par les chromosomes qui lui sont transmis. Ici il s'agit du chromosome Y, retransmis pratiquement exactement de génération en génération en lignée patrilinéaire (il ne peut y avoir de mélange du chromosome Y du père avec un chromosome X de la mère). Cet ADN est constitué de molécules GATC. Lors de la recopie de l'ADN des parents (ou uniquement de l'ADN du chromosome Y du père) vers l'enfant, une mutation se traduit par le remplacement d'une molécule par une autre (substitution), l'ajout d'une molécule (insertion) ou la suppression d'une molécule (déletion).

Biologie, reproduction[modifier | modifier le code]

Génétique humaine[modifier | modifier le code]

Il est caractérisé par la présence du marqueur L21. Il est aussi désigné sous le code R-L21+, l'haplogroupe R-L21 fut renommé R1b1a2a1a1b4 par l'YCC en mars 2011[2], R1b1a2a1a1b3 par l'Isogg[3]. Il peut aussi être recensé sous le code M529 et S145. Il provient du groupe R-P312 (R1b1a2a1a1b), qui provient lui-même de l'haplogroupe R1b. Cet haplogroupe peut lui-même apparaître avec quelques mutations[4]. Voici l'arbre descendant selon le groupe R1b-Plus-Project, de façon simplifiée :

  • R1b-L21+ : ( R- L21+) Le marqueur présent en L21 n'a pas été encore identifié, mais il ne correspond à aucun des sous-groupes suivants testés et recensés. Datation estimée à - 2400 av. J.-C.
  • L21 > DF63+ : Le marqueur DF63 est présent.
  • L21 > DF63 > F3901+ :
  • L21 > DF63 > CTS6919+ :
  • L21 > DF13+ : Le marqueur DF13 représente 90 % des hommes porteurs de L21+ ; Datation estimée à - 1750 av. J.-C.
  • L21 > DF13 > DF41+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513+[5] :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S6365+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S6365 > Z16361+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S6365 > Z16385+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S6365 > L705+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > A7+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > Z16357+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > Z16340+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > Z16340 > FGC9784+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > Z16340 > BY624+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > Z16340 > BY624 > BY621+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > Z16340 > BY624 > BY621 > BY616+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > Z16340 > BY4148+ :
  • L21 > DF13 > L1335+ :
  • L21 > DF13 > L16264+ :
  • L21 > DF13 > S1061+ :
  • L21 > DF13 > FGC11134+ :
  • L21 > DF13 > S1026+ :
  • L21 > DF13 > Z16502+ :
  • L21 > DF13 > FGS5496+ :
  • L21 > DF13 > Z251+ :
  • L21 > DF13 > CTS1751+ :
  • L21 > DF13 > L371+ :
  • L21 > DF13 > CTS3386+ ; Datation estimée à - 1450 av. J.-C. :
  • L21 > DF13 > L96+ :
  • L21 > DF13 > DF49+[6] :
  • L21 > DF13 > DF21+ :

Généalogie génétique[modifier | modifier le code]

Un haplogroupe peut être perçu également comme un groupe d'humains ayant un même ancêtre commun en lignée patrilinéaire. On recherche alors le clade. Les généticiens d'expression anglaise utilisent les néologismes de deepclade ou deep clade. Les recherches plus poussées se font sur les subclades : Pour les paléogénéalogistes, les progrès récents en génétique ont ouvert de nouvelles portes. Il convient de ne pas oublier que si les progrès récents ont été fulgurants, énormément de choses restent encore à découvrir.

Si certaines officines spécialisées présentent R-L21 comme caractéristique d'une ethnie d'origine, plusieurs standards de classification permettent à ce jour de recenser les porteurs : ISOGG et FTDNA. La nomenclature de Mike Walsh, du groupe yahoo R1b-L21-Project est ici favorisée :

  • R1b-L21+ ( R- L21+) : l'haplogroupe R1b-L21+ est celui des celtes[7], ou, plus prudemment, l'haplogroupe majoritaire des celtes. En effet, un peuple n'est jamais constitué d'un unique haplogroupe. Il se rencontre essentiellement dans les îles Britanniques, où il est très majoritaire en Écosse, en Irlande et sensiblement moins représenté en Angleterre. Il est aussi présent sur le continent, où il est très majoritaire en Bretagne, et très présent de l'estuaire de la Seine à l'estuaire de la Loire.
  • R1b-L21+ : ( R- L21+) Le marqueur présent en L21 n'a pas été encore identifié, mais il ne correspond à aucun des sous-groupes suivants testés et recensés.
  • L21 > DF63+ : Le marqueur DF63 est présent.
  • L21 > DF63 > F3901+ :
  • L21 > DF63 > CTS6919+ :
  • L21 > DF13+ : Le marqueur DF13 représente 90 % des hommes porteurs de L21+
  • L21 > DF13 > DF41+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513+[5] :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S6365+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S6365 > Z16361+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S6365 > Z16385+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S6365 > L705+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > A7+ : Marqueur Veneti (Vénète).
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > A7 > S7834+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > A7 > S7834 > S7828+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > A7 > S7834 > BY13842+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > A7 > S7834 > BY14106+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > A7 > S5979+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > A7 > S5979 > L193+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > A7 > Z17819+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > A7 > Z17819 > Z17822+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > A7 > Z17826+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > Z16357+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > Z16357 : > Z16343+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > Z16357 : > Z16343 > Z17911+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > Z16357 : > Z16343 > Z16854+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > Z16340+ : Marqueur Menapii (Ménapien).
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > Z16340 > FGC9784+ : Type irlandais no 2 (Irish Type II) : Marqueur Ménapien présent en Irlande.
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > Z16340 > BY624+ : Marqueur Ménapien présent en Belgique, en Écosse et dans le Yorkshire.
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > Z16340 > BY624 > BY621+ : Marqueur Ménapien présent en Belgique et en Écosse.
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > Z16340 > BY624 > BY621 > BY616+ : Marqueur Ménapien présent en Belgique.
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > Z16340 > BY4148+ : Marqueur Ménapien présent en Suède à l'ouest du Golfe_de_Botnie.
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > Z16340 > BY4148 > BY11183+ :
  • L21 > DF13 > DF1/L513 > S5668 > Z16340 > BY4148 > BY11574+ :
  • L21 > DF13 > L1335+ : Marqueur représenté en Écosse dans certains clans, notamment le clan McPherson.
  • L21 > DF13 > S16264+ :
  • L21 > DF13 > Z253+ :
  • L21 > DF13 > Z253 > Z2534 > L226+ : Type irlandais no 3 ( Irish Type III ) : essentiellement présent dans les comtés de Clare, Limerick et Tipperary, en Irlande.
  • L21 > DF13 > S1061+ :
  • L21 > DF13 > Z255+ : Ce marqueur semble présent en Irlande et en Norvège.
  • L21 > DF13 > FGC11134+ :
  • L21 > DF13 > S1026+ :
  • L21 > DF13 > Z16502+ :
  • L21 > DF13 > FGS5496+ :
  • L21 > DF13 > FGS5496 > CTS4466+ > : Type irlandais no 2 ( Irish Type II ) : essentiellement présent dans la province du Munster, dans le sud-ouest de l'Irlande.
  • L21 > DF13 > Z251+ : Marqueur appelé "Baltic cluster" : présent en Irlande.
  • L21 > DF13 > CTS1751+ :
  • L21 > DF13 > L371+ :
  • L21 > DF13 > CTS3386+ : Marqueur assez rare présent en Irlande, Écosse, Finlande et Bretagne
  • L21 > DF13 > L96+ :
  • L21 > DF13 > DF49+[6] :
  • L21 > DF13 > DF21+ : notamment présent dans le clan Cola ( Irlande )

Fréquence[modifier | modifier le code]

L'haplogroupe R1b-L21 en Europe.
  • Selon Myres et al., l'haplogroupe R1b-L21 est le plus courant en Angleterre et en Irlande où il représenterait de 25 à 50 % de la population totale. On estime qu'il représente (en pourcentage de la population masculine) :
  • Irlande : de 55 à 70 % selon les secteurs.
  • Grande-Bretagne : De 40 à 50 % au Pays de Galles, 50 % dans l'ouest de l'Écosse, 30 % en Cornouailles et dans l'ouest de l'Angleterre. 20 % dans l'est de l'Angleterre.
  • France : de 40 à 50 % en Bretagne[8], de 15 à 20 % de l'embouchure de la Loire à la Normandie et dans le Maine ; autour de 10 % en Alsace et moins de 10 % ailleurs. Plus rare dans le Nord.
  • Espagne et Portugal : de 5 à 10 % en Cantabrie, dans les Asturies et en Galice, plus rare ailleurs.
  • Italie : localement présent en Sicile et dans le Val d'Aoste (environ 5 % de la population masculine).
  • Belgique, Pays-Bas : 5 à 10 % à proximité du littoral.
  • Allemagne : localement présent en Basse-Saxe (de 5 à 10 % de la population masculine).
  • Danemark : présence rare dans le Jutland (de 5 à 10 % de la population masculine).
  • Suède : Découverte en 2016 d'une colonie ménapienne dans la partie occidentale de la Baie de Botnie.
  • États-Unis : relativement répandu sur la côte est (10 %) avec un pic de concentration dans le Massachusetts.
  • Canada et Australie : probablement assez représentatif suite aux migrations irlandaises et écossaises.
  • Amérique latine : sans doute présent dans les familles de souche européenne.

Références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Haplogroupes du chromosome Y (Y-ADN)

Plus récent ancêtre patrilinéaire commun
A
BT
 B CT
DE CF
 D E C F
 G H IJK
IJ K-M9
I J LT K-M526
L T  MS  P  NO
M S Q R N O
R1 R2
R1a R1b