Hany Abu-Assad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hany Abu-Assad (هاني أبو أسعد), né le 11 octobre 1961 à Nazareth, est un réalisateur néerlando-palestinien. Avec son aîné Elia Suleiman, il fait partie des réalisateurs contemporains importants de la Palestine.

Son film le plus connu et le plus controversé est Paradise Now.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hany Abu-Assad est né à Nazareth en 1961 et a émigré aux Pays-Bas en 1980.
Après des études de génie technique à Haarlem, il a travaillé pendant plusieurs années comme technicien aéronautique aux Pays-Bas. Il aurait été engagé sur la base de son passeport israélien, et renvoyé lorsqu'on se serait aperçu qu'il était Arabe et non Juif Israélien.

Suite à son renvoi, il entra dans le monde de l'audiovisuel en tant que producteur. Il fonda les productions Ayloul Films en 1990.

Il dirigea son premier film en 1998, Het 14de kippetje (Le Quatorzième Poussin), à partir d'un script de l'écrivain Arnon Grünberg. Il réalisa ensuite les courts-métrages Nazareth 2000 (2000) et Le mariage de Rana, un jour ordinaire à Jérusalem (2002).

Son film documentaire Ford Transit (situé en Israël/Palestine) fut diffusé sur la chaîne néerlandaise VRPO (Vrijzinnig Protestantse Radio Omroep), avant d'être stoppé lorsqu'on s'aperçut qu'il ne s'agissait pas d'un documentaire, mais d'une docu-fiction. En effet, le personnage du soldat israélien brutal était en réalité joué par un Palestinien.

Ce film fut à l'origine de nombreux débats aux Pays-Bas quant à savoir à quel point un documentaire devait être factuel.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]