Hanspeter Kyburz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hanspeter Kyburz
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Distinctions
Schneider-Schott Music Prize (en) ()
Prix Ernst von Siemens ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Parts (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Hanspeter Kyburz, né le [1] ou le [2] à Lagos (Nigeria) de parents suisses, est un compositeur suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hanspeter Kyburz étudie la composition, la musicologie, l'histoire de l'art et la philosophie à Graz, Berlin, Francfort et Paris. Il utilise différents instruments disponibles (notamment l'informatique ou la spatialisation du son).

Il est élu membre de l'Académie des arts de Berlin en 2000[1].

Il est désormais professeur de composition au conservatoire de Berlin.

Œuvres (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Malstrom, pour grand orchestre en quatre groupes (1998)
  • The Voynich Cipher Manuscript, pour chœur et ensemble (1995)
  • Parts pour ensemble de chambre (1995)
  • Cells, danse aveugle pour six instruments (1997)
  • Double Points Plus
  • À travers (1999)
  • Noesis (2001-2003)

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]