Hans Vollmer (historien de l'art)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 27 décembre 2019 à 10:57 et modifiée en dernier par Macarrones (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Hans Vollmer
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
LeipzigVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Johannes Vollmer (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Erwin Vollmer (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction
Œuvres principales
Allgemeines Lexikon der bildenden Künstler des XX. Jahrhunderts (d), Thieme-BeckerVoir et modifier les données sur Wikidata

Hans Vollmer, né le à Charlottenburg (Berlin) et mort le à Leipzig, est un historien allemand de l'art.

Biographie

Hans Vollmer est le fils de l'architecte Johannes Vollmer (de) (1845–1920), le petit-fils du peintre et graphiste hambourgeois Adolph Friedrich Vollmer (en) (1806–1875) et le frère aîné du peintre et plasticien Erwin Vollmer (de) (1884–1973). Il étudie l'histoire de l'art, l'histoire et la philosophie à Berlin et à Munich. Il obtient son doctorat en 1906 grâce à une thèse intitulée « Les fontaines monumentales souabes du gothique au classicisme » (Schwäbische Monumentalbrunnen von der Gotik bis zum Klassizismus).

En 1923, il prend en charge la direction de la rédaction du dictionnaire biographique et historique Thieme-Becker, qui paraît aux éditions E. A. Seemann (de) à Leipzig. Il complète pratiquement seul l'œuvre jusqu'à son trente-septième et dernier volume, paru en 1950. Il rédige ensuite la suite du dictionnaire, intitulée Allgemeinen Lexikon der Bildenden Künstler des XX. Jahrhunderts, qui porte sur les artistes du XXe siècle et paraît en six volumes de 1953 à 1962. Une édition d'étude (de) de cet ouvrage est réimprimée après la mort de Vollmer[1].

Vollmer dicte, à partir de notices provenant de la Bibliothèque nationale de Leipzig, un total de 47 229 biographies d'artistes dactylographiées à la machine à écrire au rythme de 15 à 20 pages par jour. En reconnaissance de ce travail, Vollmer est décoré d'une médaille d'argent de l'ordre du mérite patriotique de la République démocratique allemande en 1957[2].

Il prend sa retraite début 1964.

Œuvres

Notes et références

  1. (de) Postface de l'Allgemeines Lexikon der Bildenden Künstler des XX. Jahrhunderts. Studienausgabe in sechs Bänden, Leipzig, E. A. Seemann Verlag, (ISBN 3-363-00730-2)
  2. (de) Postface du sixième volume de l'Allgemeines Lexikon der Bildenden Künstler des XX. Jahrhunderts, Leipzig, VEB E. A. Seemann (dir. éd.),

Annexes

Bibliographie

  • (de) Magdalena George (éd.), Festschrift Hans Vollmer. Aus Anlass seiner fünfzigjährigen Tätigkeit als Mitarbeiter und Herausgeber des Thieme-Becker, Leipzig, VEB E. A. Seemann Verlag,

Liens externes