Hans Niemann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hans Niemann
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
Hans Moke NiemannVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Weston High School (en)
Columbia Grammar & Preparatory School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Sport
Titre aux échecs
Classement Elo
2 699 ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Hans Moke Niemann est un joueur d'échecs américain, né le à San Francisco. Il est grand maître international depuis 2021.

Au , il est le 12e joueur américain, le 85e joueur mondial et le 7e junior mondial (moins de 20 ans) avec un classement Elo de 2 656 points[1].

En , à la suite d’une victoire contre le champion du monde en titre Magnus Carlsen, il est implicitement accusé de tricherie et l’affaire prend des proportions très importantes dans le monde des échecs. Une plainte est déposée en octobre suivant par Niemann avec demande de dommages et intérêts.

Biographie et carrière[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille d'origine danoise et hawaïenne[2], Hans Niemann est né à San Francisco en Californie. Il déménage ensuite dans la banlieue d'Utrecht aux Pays-Bas où il découvre les échecs à l'âge de huit ans[3],[4].

Il devient grand maître international le [5], à l'âge de 17 ans.

Le , Niemann finit 1er-3e (troisième au départage) du tournoi annuel de Philadelphie avec 7 points sur 9[6].

Le , Hans Niemann remporte le World Open de Philadelphie avec 7,5 points sur 9 après un match de départage contre John Burke[7]. Le , il remporte le championnat des États-Unis junior, ce qui le qualifie pour le championnat des États-Unis 2022[8].

En 2022, il remporte le mémorial Capablanca[9] et le tournoi d'échecs Sigeman & Co[10].

Allégation de triche[modifier | modifier le code]

Le , lors de la troisième ronde (partie classique) du prestigieux tournoi de la Coupe Sinquefield, il s'impose face au champion du monde Magnus Carlsen qui se retire alors du tournoi, laissant entendre une accusation implicite de triche, qui provoque de nombreuses réactions[11],[12],[13].

En particulier, l'Américain Hikaru Nakamura, sur son stream Twitch, rappelle qu'Hans Niemann a déjà triché dans le passé sur le site Internet Chess.com. Le candidat au championnat du monde d'échecs 2023 Ian Nepomniachtchi affirme que la partie jouée entre Magnus Carlsen et Hans Niemann était « plus qu'impressionnante » de la part de ce dernier. Alexeï Shirov l'accuse d'avoir triché pour obtenir le titre de grand maître international [14] et le site web Chess.com bloque son compte et le désinvite de son tournoi Global Chess Championship.

À l'opposé, plusieurs grands maitres internationaux, comme Maxime Vachier-Lagrave, champion du monde de blitz, dénoncent alors une « chasse aux sorcières » insuffisamment étayée[15],[16].

Le , dans une longue interview au cours du tournoi, Hans Niemann admet avoir déjà triché lors de parties en ligne sur le site Chess.com, en blitz, quand il avait 12 ans lors d'un tournoi rémunéré (Titled Tuesday), puis à 16 ans lors d'une partie sans enjeu, et réfute toute tricherie lors de parties jouées sur échiquier[17],[18].

Le , Magnus Carlsen accuse clairement Niemann de triche dans une lettre ouverte, sans toutefois en apporter la preuve, et annonce qu'il refuse de jouer contre lui ou toute autre personne ayant triché à plusieurs reprises par le passé[19],[20].

Cependant, Kenneth Regan, un expert indépendant dans le domaine de la détection de la triche aux échecs, déclare en octobre 2022 qu'après avoir fait une analyse statistique des parties sur échiquier de Niemann, incluant la partie de la Sinquefield Cup contre Carlsen, il n'a trouvé aucune preuve de triche de la part de Niemann après 2020, alors qu'il en a trouvé le suggérant pour des parties de 2015, 2017 et 2020[21],[22].

Le , le site Chess.com publie un rapport de 72 pages (le Hans Niemann Report) contredisant l'aveu de Niemann de n'avoir triché en ligne qu'à 12 et 16 ans. Selon les résultats de cette analyse, Niemann aurait « vraisemblablement triché » dans plus de cent parties en ligne sur le site Chess.com, jusqu'en 2020, à l'âge de 17 ans[23],[24],[25].

Le , Niemann porte plainte devant un tribunal fédéral du Missouri contre Carlsen et plusieurs autres joueurs qui l’ont accusé de tricherie : il réclame notamment cent millions de dollars de dommages et intérêts[26].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de Hans Niemann sur le site de la Fédération internationale des échecs
  2. (en) Carlos Alberto Colodro, « Hans Niemann dominates Capablanca Memorial », ChessBase,
  3. Frédéric Waringuez, « Le mystère Niemann », Le magazine L'Équipe, no 2093,‎ , p. 32-37 (lire en ligne Accès payant).
  4. Carly Stern, « The KING'S Gambit! Teen chess player draws comparisons to hit Netflix show after becoming a Grandmaster at AGE 17 - having taught himself the game when he was just eight years old », sur Daily Mail,
  5. « Niemann on Earning the GM Titl », Fédération américaine des échecs,
  6. The Week in Chess 1391, 5 juillet 2021.
  7. World Open 2021 Standings – Open Section, juillet 2021.
  8. Niemann Clinches U.S. Junior Championship; Wang Wins Girls' Title, 26 juillet 2021.
  9. T55th Capablanca Memorial 2022, The Week in Chess 1434, mai 2022.
  10. 27th TePe Sigeman & Co Chess Tournament 2022, The Week in Chess, mai 2022.
  11. « Hikaru defends Magnus for accusing Hans for Cheating | Sinquefield Cup 2022 » (consulté le ) [vidéo]
  12. « Levon Aronian defends Hans Niemann after cheating accusations. » (consulté le ) [vidéo]
  13. « The Chess World Isn’t Ready for a Cheating Scandal », sur New York Times,
  14. (en-US) nikita, « Alexei Shirov: Hans Niemann’s last GM norm looks suspicious – Chessdom », sur www.chessdom.com (consulté le )
  15. (en) Grand Chess Tour (@GrandChessTour), « MVL: "With these dramas it's very difficult to handle well but I think this has been handled very poorly because it has become basically a witch hunt, and the effect it can have on Hans is actually quite devastating, so this felt bad." #SinquefieldCup », sur Twitter, 6 septembre 2022 à 22h48.
  16. Leonard Barden, « Chess: Hans Niemann hits back over ‘cheating’ controversy in St Louis », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  17. (en) [vidéo] Saint Louis Chess Club, Niemann: I Have NEVER Cheated Over The Board sur YouTube, (consulté le )
  18. Colin McGourty, « Hans Niemann hits back at his critics », Chess24,‎ (lire en ligne) : « Quand j'avais 12 ans, j'étais avec un ami et je jouais lors d'un "Titled Tuesday". Je jouais, et il est arrivé avec un iPad avec un moteur d'analyse, et je n'avais que 12 ans, et il m'a dit, en quelque sorte, qu'il m'indiquait les coups à jouer. J'étais un enfant, je n'avais aucune idée de ce qui se passait. Ce n'est arrivé qu'une fois, dans un tournoi en ligne. J'étais juste un enfant, et ça n'a eu aucune conséquence. Quatre ans plus tard, à l'âge de 16 ans, lors de ma carrière en streaming, j'ai commis une erreur absolument ridicule, lors d'une partie non évaluée... Hormis ce qui s'est passé quand j'avais 12 ans, je n'ai jamais, de toute ma vie, triché dans un tournoi en ligne, ni dans une partie sur un échiquier. »
  19. Europe Echecs, « Affaire Carlsen / Niemann - Magnus Carlsen rompt le silence », sur www.europe-echecs.com, (consulté le )
  20. Laura Pottier, « Echecs : le Norvégien Magnus Carlsen accuse ouvertement l’Américain Hans Niemann de triche », Le Monde et AFP,
  21. Matt Pearce, « A top expert on chess cheating explains how AI has transformed human play », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne).
  22. Albert Silver, « Is Hans Niemann cheating? - World renowned expert Ken Regan analyzes », Chess News,‎ (lire en ligne)
  23. Peter Doggers, « Chess.com : "Niemann a vraisemblablement triché dans plus de 100 parties en ligne" », Chess.com,‎ (lire en ligne).
  24. (en-US) Chess com Team (CHESScom), « Hans Niemann Report », sur Chess.com (consulté le )
  25. « Hans Niemann a triché plus d'une centaine de fois selon un rapport de Chess.com », sur L'Équipe (consulté le )
  26. « Echecs : Hans Niemann porte plainte contre plusieurs personnes dont son rival Magnus Carlsen », sur LEFIGARO, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liste des 5 premiers juniors mondiaux au
Rang Nom Fédération Classement Elo Né en Rang
mondial
1 Alireza Firouzja Drapeau de la France France 2 785 2003 4
2 Dommaraju Gukesh Drapeau de l'Inde Inde 2 725 2006 23
3 Erigaisi Arjun Drapeau de l'Inde Inde 2 718 2003 28
4 Nodirbek Abdusattorov Drapeau de l'Ouzbékistan Ouzbékistan 2 713 2004 32
5 Hans Niemann Drapeau des États-Unis États-Unis 2 699 2003 40

Source : (en) Top100 Juniors, novembre 2022 sur fide.com.