Hans Jákup Glerfoss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hans Jákup Glerfoss
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (82 ans)
Nationalité
Activités

Hans Jákup Glerfoss est un peintre, poète et traducteur féroïen né en 1937 à Mikladalur, aux îles Féroé.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Né le à Mikladalur, sur l'île de Kalsoy, il est élevé par ses grands-parents et grandit sur l'île voisine de Kunoy. À l'âge de 14 ans, il quitte l'école et part pour Klaksvík, où il commence à travailler, d'abord comme marin, puis comme charpentier. De formation autodidacte, il choisit de devenir artiste peintre à plein temps à l'âge de 25 ans. Il est l'auteur de trois recueils de poèmes publiés dans les années 1960.

Poèmes[modifier | modifier le code]

  • 1966 : Til B
  • 1967 : Fjallafossar
  • 1969 : Kvirra í reyðum og bláum

Adaptation musicale[modifier | modifier le code]

Les poèmes de Hans Jákup Glerfoss ont été mis en musique et interprétés par Hanus G. Johansen. Un cd intitulé Eitt bla á kann skriva a été publié en 2010.

Hans Jákup Glerfoss traducteur[modifier | modifier le code]

Hans Jákup Glerfoss a traduit en féroïen Le prophète, de Khalil Gibran.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

En 1969, le principal prix littéraire féroïen (prix M.A. Jacobsen) lui est décerné. Ce prix a également distingué des auteurs tels que Heðin Brú, William Heinesen, Carl Jóhan Jensen, Christian Matras, Jóanes Nielsen et Rói Patursson.

Références[modifier | modifier le code]

- Hanus G. Johansen, Eitt blad eg á kann skriva (cd) Kisa, Tórshavn 2010