Hans Freiherr von Funck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hans Freiherr von Funck
Naissance 23 décembre 1891
Aix-la-Chapelle
Décès 14 février 1979 (à 87 ans)
Viersen
Origine Allemand
Allégeance Flag of the German Empire.svg Empire allemand
Flag of Germany.svg République de Weimar
Flag of the German Reich (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme War Ensign of Germany (1903-1918).svg Deutsches Reichsheer
War Ensign of Germany (1921-1933).svg Reichswehr
Balkenkreuz.svg Wehrmacht, Heer
Grade General der Panzertruppen
Années de service 1914-1945
Conflits Première Guerre mondiale,
Seconde Guerre mondiale
Commandement 5. leichte Division
7. Panzer-Division
XXIII. Armeekorps
XXXXVII. Panzerkorps
7. Armee
Distinctions Croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne
Croix allemande

Hans Emil Richard Freiherr von Funck[Notes 1] (23 décembre 1891 à Aix-la-Chapelle – 14 février 1979 à Viersen) est un General der Panzertruppen allemand qui a servi au sein de la Heer dans la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il a été récipiendaire de la croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne, attribuée pour récompenser un acte d'une extrême bravoure sur le champ de bataille ou un commandement militaire avec succès.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hans Freiherr von Funck a fréquenté une école secondaire à Koszalin. De Pâques 1911 jusqu'à l'été 1914, il étudie le droit à Greifswald et à Fribourg.

Le 2 août 1914, il rejoint le 1er régiment de dragons de Brandebourg comme élève-officier et, le 18 juin 1915, il a commandé en tant que lieutenant. Le 6 novembre 1915 à Göttingen, il se marie et pendant la Première Guerre mondiale, il reçoit la croix de fer 1re et 2e classe.

Il est maintenu dans la Reichswehr après la guerre et en 1923, il est promu Oberleutnant. À partir de 1926 il travaille dans le ministère de la Reichswehr dans la division formation de l'armée (T4). Le 1er juillet 1933, il est nommé adjudant du chef de l'armée et l'année suivante, major à l'état-major général.

En 1936, il sert pendant la guerre civile espagnole en tant que chef de l'armée nationale allemande en Espagne. Il est également l'attaché militaire au siège du gouvernement national en Espagne. Au début de 1939, il est nommé attaché militaire à l'ambassade d'Allemagne à Lisbonne.

En 1939, il est promu Oberst et dans la même année, il divorce. En 1940, il épouse en seconde noce Maria Freiin de Mirbach. En 1940, il est nommé commandant de la 3e brigade de Panzer et en 1941, il est promu Generalmajor et prend le commandement de la 7e division blindée comme le successeur d'Erwin Rommel au centre et sud du Front de l'Est. Le 15 juillet 1941, il reçoit la coix de chevalier de la croix de fer, en reconnaissance de ses actions à Vilnius et à Bialystok-Minsk-Wjasna. Pour son rôle dans les opérations dans les bassins du Don et du Donetz, le 14 mars 1943, il est décoré de la croix allemande en or et le 1er février 1944, il est promu General der Panzertruppen et commandant du XXXXVII. Panzerkorps, d'abord sur le Front de l'Est et plus tard sur le front occidental. Le 4 septembre 1944, il est déplacé dans la réserve de l'Oberkommando des Heeres (OKH).

D'août 1945 à 1955, Funck est prisonnier de guerre en URSS.

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Note
  1. Freiherr est un titre de noblesse, pouvant se traduire comme Baron, et non une partie d'un nom de famille. La forme féminine est Freifrau et Freiin.
Citations
  1. a et b Scherzer 2007, p. 324.
Source
Bibliographie
  • (de) Fellgiebel, Walther-Peer (2000). Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945. Friedburg, Allemagne: Podzun-Pallas. (ISBN 3-7909-0284-5).
  • (de) Scherzer, Veit (2007). Die Ritterkreuzträger 1939–1945 Die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchives. Jena, Allemagne: Scherzers Miltaer-Verlag. (ISBN 978-3-938845-17-2).
Liens externes