Hans von Boineburg-Lengsfeld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hans Freiherr von Boineburg-Lengsfeld
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
FelsbergVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Conflit
Distinctions

Le baron (Freiherr en allemand) Hans von Boineburg-Lengsfeld est un Generalleutnant allemand (équivalent en France de général de division) de la Seconde Guerre mondiale (1889 - 1980).

Biographie[modifier | modifier le code]

La famille Boineburg appartient à la vieille aristocratie hessoise. Hans von Boineburg-Lengsfeld s'engagea le 1er octobre 1910 dans l’armée prussienne, et fut promu lieutenant le 22 mai 1912. Il prit part à la Première Guerre mondiale puis fut versé dans la Reichswehr et accéda au grade de commandant.

Avec la Deuxième Guerre mondiale, il fut décoré de la croix de fer le 19 juillet 1940 pour son action au cours de la campagne de France en tant que commandant et chef de la IVe Brigade de couverture (4e Panzerdivision). Le 1er octobre 1941 il est promu général de brigade (responsable de la 23e Panzerdivision à compter du 25 septembre 1941) puis finalement général de division le 16 novembre 1942.

Boineburg-Lengsfeld reste surtout connu pour son rôle dans l'opération Walkyrie le . Affecté à la défense du Gross-Paris (à la tête de la 325e division de sécurité) à partir du , il fait désarmer des membres de la Gestapo et des SS, sur ordre de Carl-Heinrich von Stülpnagel, le commandant en chef des troupes d’occupation en France (Militârbefehlshaber in Frankreich). Muté d'office le dans la Führerreserve, puis affecté de façon éphémère tantôt à la défense de Fribourg-en Brisgau, tantôt aux camps d'entraînement, il est finalement arrêté par les Alliés le .

Liens externes[modifier | modifier le code]