Hans Eduard Meier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hans Eduard Meier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
Nationalité
Domicile
Lieu de travail
Formation
Activité

Hans Eduard Meier est un créateur de caractères suisse, né le à Horgen (Suisse), décédé le [1],[2]. Il a créé la police d'écriture néohumaniste Syntax dans les années 1960 chez Stempel. Parmi ses autres créations de fontes typographiques figurent le Barbedor (1984), le Letter, le Lapidar et le Syndor.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hans Eduard Meier, après un apprentissage de compositeur de typographe à Horgen (de 1939 à 1942), effectue sa formation à l'École des arts appliqués de Zurich de 1943 à 1945, où il fréquente les cours de dessin de lettre d'Alfred Willimann (qui a également formé Adrian Frutiger, Jean Widmer, Emil Ruder et Josef Müller-Bröckmann)[3]. En 1948, il part à Paris, où il travaille comme graphiste indépendant, et fréquente les cours de l'École Estienne. En 1950, il retourne à Zurich pour enseigner à l'École des arts appliqués – il exercera cette fonction pendant trente-six années, jusqu'en 1986.

Ecrits[modifier | modifier le code]

Hans Eduard Meier est l'auteur d'une brochure didactique éditée en trois langues, Die Schrift-Entwicklung / The Development of Script and Type / Le Développement des Caractères. Publiée en 1959 par l'éditeur Niggli, elle a connu au cours des années plus d'une dizaine de rééditions[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. RSI.ch, 2014
  2. Linotype.com, 2014
  3. a et b Roger Chatelain, Rencontres typographiques, Lausanne, Eracom, , 340 p. (ISBN 2-9700406-0-3), p. 200-201

Bibliographie[modifier | modifier le code]