Hans Carl von Carlowitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hans Carl von Carlowitz

Hans Carl von Carlowitz, aussi écrit Hannß Carl von Carlowitz, (24 décembre 1645 - 3 mars 1714) était un comptable et administrateur de mines saxon. Son livre Sylvicultura oeconomica, oder haußwirthliche Nachricht und Naturmäßige Anweisung zur wilden Baum-Zucht (1713) a été le premier traité complet sur l'économie forestière. Il est considéré comme le père de la sylviculture durable et a utilisé pour la première fois dans ce livre le terme de durabilité (nachhaltigkeit).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né près de Chemnitz, Hans Carl von Carlowitz était le fils du forestier Georg Carl von Carlowitz. Après avoir fait son droit à l'université de Iéna et avoir voyagé en France, Russie et Italie, il s'est impliqué dans les sciences naturelles et de la terre.

Il devient administrateur de mines en 1677 et est responsable des mines saxonnes en 1711 à Freiberg (Saxe), aux pieds des monts Métallifères et connue pour ses mines d'argent qui emploient environ dix mille personnes. Il y meurt en 1714.

Importance[modifier | modifier le code]

Cover of Sylvicultura oeconomica, oder haußwirthliche Nachricht und Naturmäßige Anweisung zur wilden Baum-Zucht of 1713

Le concept de durabilité émerge d'une pénurie de bois de construction en Saxe alors que les mines restent riches en minerais. Les vielles forêts aux alentours des sites miniers sont épuisées par l'étayage et les fours, ainsi que par la Guerre de Trente Ans. Des décennies ont vu des coupes à blanc, sans souci de préservation des ressources. Si les rivières ont été drainées pour transporter les troncs sur une plus longue distance, ce ne sont que des pis-allers. Les prix du bois de construction montent en causant la faillite des industries. Hans Carl von Carlowitz est par cela influencé, ainsi que par les mesures de Colbert en France. Il est le premier à compiler l'état de l'art sur la sylviculture et à formuler clairement le concept de durabilité.

„Wird derhalben die größte Kunst/Wissenschaft/Fleiß und Einrichtung hiesiger Lande darinnen beruhen / wie eine sothane Conservation und Anbau des Holtzes anzustellen / daß es eine continuierliche beständige und nachhaltende Nutzung gebe / weiln es eine unentberliche Sache ist / ohne welche das Land in seinem Esse nicht bleiben mag.“ (page 105-106 in the „Sylvicultura Oeconomica“).

Prix Hans-Carl-von-Carlowitz[modifier | modifier le code]

L’Université technique de Freiberg attribue depuis 2003 pour récompenser des travaux de recherche en faveur des sciences de l’environnement. Ont été récompensés:

  • 2003 - Myra Sequeira und Peter-Frederik Brenner
  • 2004 - Sophia Schröter und Franziska Müller-Langer
  • 2005 - Katja Bunzel
  • 2006 - Beate Böhme
  • 2007 - Katja Klemm
  • 2008 - Pierre Schmieder und Katja Heinke
  • 2009 - Annekatrin Schmukat
  • 2010 - Tatsiana Pilipts

Sources[modifier | modifier le code]