Hans-Ulrich Obrist

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hans-Ulrich Obrist
The Future of Art - Hans-Ulrich Obrist.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Hans Ulrich Obrist (né en 1968 à Zurich), est commissaire d'exposition, critique et historien d’art. Il est aujourd'hui codirecteur des expositions et directeur des projets internationaux de la Serpentine Gallery à Londres.

Parcours[modifier | modifier le code]

Il organise sa première exposition dans sa cuisine au début des années 1990 : « elle résultait d'un dialogue avec Christian Boltanski, Fischli et Weiss et d'autres artistes qui, à ce moment-là encourageaient cette option d'organiser des expositions dans un autre contexte que celui habituel des galeries, des centres d'art et des musées. »[1] En 1993, il fonde le Musée Robert Walser et commence à diriger le programme « Migrateur » au musée d'Art moderne de la Ville de Paris où il a été commissaire pour l'art contemporain jusqu'en 2005. Depuis 1991, il a organisé ou co-organisé de nombreuses expositions individuelles, notamment consacrées à Olafur Eliasson, Philippe Parreno, Pierre Huyghe, Anri Sala, mais aussi collectives[2]. Dans le numéro de novembre 2009 d’Art review, il est classé numéro un dans la liste des cent personnalités les plus influentes du monde de l'art[3]. En 2014, il est l'un d'un commissaires d'Imagine Brazil.

Enseignement et Publications[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur de nombreux ouvrages, notamment "Everything You Always Wanted to Know About Curating But Were Afraid to Ask", recueil d'entretiens avec seize personnalités du monde de l'art[4].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]