Hans-Otto Borgmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 19 janvier 2020 à 19:37 et modifiée en dernier par Bot de pluie (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Hans-Otto Borgmann
Naissance
Linden
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès (à 75 ans)
Berlin
Profession Compositeur
Films notables voir filmographie

Hans-Otto Paul Friedrich Borgmann (né le à Linden, mort le à Berlin) est un compositeur allemand.

Biographie

Ce fils d'un grand fonctionnaire apprend pendant son enfance le piano, le violon et l'orgue. À 16 ans, il est l'organiste de l'église du château de Gottorf. De 1920 à 1922, il étudie à la Königliches Musik-Institut Berlin (de) l'orgue et la direction de chœur.

De 1924 à 1927, il est maître de chapelle dans des théâtres et des opéras. Il compose de la musique de scène, notamment pour le Deutsches Theater de Berlin. Il commence sa carrière comme directeur musical pour des films muets en 1928. En 1931, il devient directeur musical de l'UFA et compositeur.

En 1933, il compose la musique du film de propagande Le Jeune Hitlérien Quex dont la chanson Vorwärts! Vorwärts! (en) qui devient l'hymne des Jeunesses hitlériennes.

En 1937, il travaille souvent pour Veit Harlan. Il utilise intensivement la technique du leitmotiv, qu'il attribue ensuite à certains personnages du film et l'adapte en fonction de la situation.

Après la Seconde Guerre mondiale, il dirige en L'Opéra de quat'sous au Hebbel-Theater (de). Il continue d'être compositeur de musique de film : en 1946 pour un documentaire sur le procès de Nuremberg (Nürnberg und seine Lehren) et dans les années 1950 pour des films sentimentaux. Plus tard, il s'intéresse à la musique atonale. Il compose 70 musiques de scène et chansons d'après des textes de Bertolt Brecht, Erich Kästner, Joachim Ringelnatz et Kurt Tucholsky.

Filmographie

Liens externes

Source de la traduction