Hans-Joachim Rotzsch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hans-Joachim Rotzsch
Description de cette image, également commentée ci-après

Le Thomanerchor sous la direction de Hans-Joachim Rotzsch (1974)

Naissance
Leipzig, Drapeau de la  République de Weimar République de Weimar
Décès (à 84 ans)
Leipzig, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Chef de chœur, ténor, pédagogue, Thomaskantor
Lieux d'activité Leipzig
Formation École supérieure de musique et de théâtre Felix Mendelssohn Bartholdy
Maîtres Günther Ramin
Enseignement École supérieure de musique et de théâtre Felix Mendelssohn Bartholdy, Mozarteum
Distinctions honorifiques Prix national de la République démocratique allemande

Hans-Joachim Rotzsch (Leipzig, – Leipzig, ) est un chef de chœur allemand, qui a conduit le Thomanerchor de 1972 à 1991 en tant que quinzième Thomaskantor depuis Johann Sebastian Bach[1]. Il a aussi été chanteur ténor et professeur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hans-Joachim Rotzsch est né à Leipzig et a reçu éducation musicale de 1940 à 1945 au Musisches Gymnasium Frankfurt, dirigé par Kurt Thomas. En 1949, il a commencé des études de musique sacrée à l'École supérieure de musique et de théâtre Felix Mendelssohn Bartholdy de Leipzig, apprenant l'orgue avec Günther Ramin[2].

Rotzsch a d'abord été ténor d'oratorio. En 1972, il est devenu professeur à l'École supérieure de musique et de théâtre Felix Mendelssohn Bartholdy. De 1972 à 1991 il a été Thomaskantor, le 15e successeur de Bach dans ce poste[2].

En 1992, il est devenu professeur invité pour la musique sacrée protestante au Mozarteum de Salzbourg, où il a enseigné jusqu'en 2000.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Kurt Meyer: Der Fünfzehnte nach Bach. Thomaskantor Hans Joachim Rotzsch; Schkeuditzer Buchverlag, 2002; (ISBN 3-9806705-4-6).

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Vorname Name *, « Ex-Thomaskantor Hans-Joachim Rotzsch ist 84-jährig gestorben - Kultur News - Kultur - LVZ-Online », Lvz-online.de (consulté le 31 août 2014).
  2. a et b Hans-Joachim Rotzsch sur le site des cantates de Bach.

Liens externes[modifier | modifier le code]