Hans-Jürgen Syberberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un réalisateur image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant un réalisateur allemand.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques. Pour plus d’informations, voyez le projet Cinéma.

Hans-Jürgen Syberberg
Description de cette image, également commentée ci-après

Hans-Jürgen Syberberg en 2004.

Naissance (80 ans)
Nossendorf, Poméranie occidentale
Nationalité Drapeau d'Allemagne Allemand
Profession réalisateur
Films notables Ludwig, requiem pour un roi vierge
Hitler, un film d'Allemagne

Hans-Jürgen Syberberg est un réalisateur allemand, né le dans le village de Nossendorf, en Poméranie occidentale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un propriétaire terrien, le jeune Hans-Jürgen vit jusqu'en 1945 à Rostock et à Berlin.

Il tourne son premier film en 8 mm entre 1952 et 1953. Cette année-là, il déménage en République fédérale d'Allemagne, où il entame en 1956 des études de littérature et d'histoire. Il obtient son doctorat à Munich avec pour thèse de fin d'études « L'absurde chez Dürrenmatt ». En 1963, il commence à produire des documentaires sur des stars telles que Fritz Kortner ou Romy Schneider, tout en continuant à vivre à Munich.

Le cinéma est une véritable passion pour Syberberg, considéré comme un adepte de l'œuvre d'art totale (Gesamtkunstwerk). Ses œuvres cinématographiques résultent d'une fusion entre deux pôles fondamentalement contradictoires de l'héritage culturel allemand : le rationalisme du XVIIIe siècle et le mysticisme du XIXe siècle.

Susan Sontag, Gilles Deleuze, Serge Daney ou encore Philippe Lacoue-Labarthe se sont intéressés à ses travaux.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]