Hanns Sachs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sachs.
Hanns Sachs
Portrait de Hanns Sachs
Hanns Sachs
Biographie
Naissance
à Vienne
Décès (à 66 ans)
à Boston
Nationalité Austro-américain
Thématique
Formation Avocat
Psychanalyste
Profession PsychologueVoir et modifier les données sur Wikidata
Approche Psychanalyse

Hanns Sachs est un psychanalyste né à Vienne le et mort à Boston le (à 66 ans).

Biographie[modifier | modifier le code]

Le comité secret en 1922 : Rank, Freud, Abraham, Eitingon, Ferenczi, Jones et Sachs.

Avocat de formation, Hanns Sachs découvre Sigmund Freud par la lecture de L'interprétation des rêves en 1900 puis, en 1919; il abandonne sa carrière d'avocat et commence une carrière d'analyste à Berlin, où il s'installe en 1920. En 1932, il s'installe aux États-Unis, , tout en gardant une relation intime avec Freud.

Il était proche de Freud et assistait aux réunions de la Société psychologique du Mercredi à laquelle il adhéra en 1910.Hanns Sachs est avocat de formation et exerce en tant que tel à Vienne quand il commence à s'intéresser à la psychopathologie et à fréquenter des cours à cet effet à l'Hôpital Général de cette ville [1] il apprend ainsi l'existence des cours donnés par Freud et les fréquente dès 1904. Peu après il se lie d'amitié avec Otto Rank et en 1909 il rend personnellement visite à Freud. Il lui demande alors son adhésion à la Société psychanalytique des Mercredis. Il présente une communication au congrès psychanalytique de 1911 et dès 1912 il est coéditeur de la revue psychanalytique Imago.

Il est formateur à l'Institut psychanalytique de Berlin et a lui-même été le didacticien de Rudolph Loewenstein, Franz Alexander, Michael Balint, Erich Fromm notamment. Il appartient au Comité secret. Il émigre aux États-Unis en 1932 où il a pu exercer comme psychanalyste à Boston notamment, bien qu'il ne soit pas médecin.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

En 1926, avec Karl Abraham il avait conseillé le metteur en scène Georg Wilhelm Pabst pour son film Les Mystères d'une âme sur l'entrée en maladie et la guérison par une cure psychanalytique d'un chimiste névrosé.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hanns Sachs, Freud, Master and Friend, Harvard, Harvard University Press, , 198 p. (notice BnF no FRBNF32595829), pp. 39-66

Liens externes[modifier | modifier le code]