Hanjin Shipping

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hanjin Shipping
logo de Hanjin Shipping
illustration de Hanjin Shipping

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Disparition Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société à capitaux privésVoir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Beyon the Ocean
Siège social Hanjin Shipping Bldg. 25 Gukjegeumyung-ro 2-gil, Yeongdeungpo-gu
SéoulVoir et modifier les données sur Wikidata
Drapeau de Corée du Sud Corée du Sud
Actionnaires Korean Air (0,33 )[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité CargaisonVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère Korean AirVoir et modifier les données sur Wikidata
Effectif 2 338 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.hanjin.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Chiffre d'affaires 7 669 598 000 000 de won sud-coréen ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Hanjin Shipping et ses filiales Keoyang Shipping, Senator Lines et CyberLogitec constituent les sociétés de transport maritime du groupe coréen Hanjin. Première compagnie de transport maritime coréenne, et une des plus importantes au monde, la société Hanjin Shipping dispose de 150 navires qui desservent 80 ports dans 35 pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

En , Hanjin se place en redressement judiciaire. Suite à cela, un tiers de sa flotte connait des difficultés pour décharger, et même s'amarrer, à cause du refus d'accès par différents ports notamment en Chine pour ses bateaux[2],[3]. En , victime d'un endettement de 5 milliards d’euros, le groupe est déclaré en faillite par le tribunal de Séoul[4].

Le porte-conteneur Hanjin Osaka transitant le canal de Panama.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]