Haneen Zoabi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Sameh Zoabi.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zoabi.
Haneen Zoabi
Fonctions
Députée à la Knesset
En fonction depuis le
(8 ans, 4 mois et 14 jours)
Élection 10 février 2009
Législature 18e, 19e, 20e
Biographie
Date de naissance (48 ans)
Lieu de naissance Nazareth
Drapeau d’Israël Israël
Parti politique Liste unifiée
Balad[1]
Religion Musulmane
(non pratiquante)[2]

Haneen Zoabi, également nommée Hanin Zoabi[1], Hanin Zoubi, Hanin Soabi, en arabe حنين زعبي, DIN 31635 Ḥanīn Zuʿbī et en hébreu חנין זועבי, née le à Nazareth en Israël, est une femme politique israélienne, députée de la Knesset depuis 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Haneen Zoabi participe en 2010 à la flotille pour Gaza, s'attirant les critiques de la droite et de l'extrême droite israélienne, ainsi que des menaces de mort.

En 2013, elle se porte candidate à la mairie de Nazareth, ville arabe la plus peuplée d'Israël. Elle a pour concurrent Ramiz Jaraisy, maire chrétien depuis 1994. Elle échoue, son opposant l'emportant avec 43,37 % des voix.

En 2014, membre du parti Balad, durant l'opération Bordure protectrice, elle avait déclarée : « Est-ce si étrange que des gens vivant sous occupation dans des situations impossibles et où Israël capture des centaines de prisonniers au quotidien... est-ce si étrange que cela qu'ils aient recours au kidnapping ? Ce ne sont pas des « terroristes ». Même si je ne suis pas d'accord avec eux, le fait est que se sont des gens qui ne voient pas d'autre moyen de changer leur réalité et qui se sentent contraints à de tels expédients ». Cette déclaration eut lieu cinq jours après l'enlèvement de trois jeunes Israéliens par des Palestiniens. Elle fût alors exclue pour six mois de la Knesset pour incitation à la violence[3]. Elle est en septième position sur la Liste arabe unifiée, une coalition politique formée par les quatre principales formations arabes israéliennes en vue des élections législatives anticipées de 2015 ; elle est réélue députée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b lexpress.fr avec l'AFP, « Israël: l'interdiction de la députée arabe Hanin Zoabi levée », sur lexpress.fr, (consulté le 19 février 2015).
  2. Cyrille Louis, « Israël: bataille électorale pour la conquête de Nazareth », sur lefigaro.fr, 20 octobre 2013, mis à jour le 21 octobre 2013 (consulté le 10 janvier 2016).
  3. Arab israeli MK Noabi banned Knesset six months, Yahoo News