Han du Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Han

951 – 979

Description de cette image, également commentée ci-après
Carte de la Chine à l'époque des Han du Nord
Informations générales
Statut Monarchie
Capitale Taiyuan
Langue Chinoise
Religion Bouddhisme, Taoisme, Confucianisme, Religion traditionnelle chinoise
Monnaie Anciennes monnaies chinoises
Histoire et événements
951 Fondation
979 Destruction par la Dynastie Song
Empereur
951-954 Empereur Shizu
954-968 Empereur Ruizong
968 Empereur Shaozhu
968-979 Empereur Yingwudi

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Han du Nord était un petit État chinois de la période des Cinq Dynasties et des Dix Royaumes. Fondé par Liu Min, il a duré de 951, jusqu'à son annexion par les Song en 979. Son extension territoriale correspondait à une partie du Shanxi actuel, à la frontière sud du territoire liao. Il avait par capitale Taiyuan.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

L'État éphémère des Han postérieurs tombe en 950. Liu Min, qui prétend être l'héritier légitime de leur trône impérial, fonde le royaume des Han du Nord, parfois appelés Han orientaux, l'année suivante. Il rétablit immédiatement la relation traditionnelle avec les Khitans, qui avaient fondé la dynastie Liao.

Les sources s'opposent quant à l'origine des empereurs des Han postérieurs et des Han du Nord : certains indiquent une ascendance shatuo sinisée[1],[2], tandis que d'autres acceptent la revendication par les empereurs d'une ascendance patrilinéaire de Hans chinois.

Extension territoriale[modifier | modifier le code]

Les Han du Nord constituaient un petit royaume, situé dans le Shanxi avec sa capitale, Taiyuan. Le Shanxi est une base traditionnelle du pouvoir depuis les derniers jours de la dynastie Tang, à la fin du IXe siècle et au début du Xe siècle. Il est coincé entre les deux grandes puissances de l'époque, la dynastie Liao au nord et la dynastie Song du sud. Il partage également une frontière avec le royaume tangoute des Xia.

Entre Liao et Song[modifier | modifier le code]

L'existence des Han du Nord est l'un des points de contention majeurs entre Liao et Song, l'autre étant la possession des Seize Préfectures par les Liao. Les Han du Nord se placent eux-mêmes sous la protection des Liao.

L'empereur Taizu des Song réussit presque d'achever l'incorporation les royaumes du sud dans la Dynastie Song à sa mort en 976. Son frère cadet, l'empereur Taizong, suit les traces de son frère aîné avec succès. Le Wuyue est rattaché au royaume en 978.

Chute[modifier | modifier le code]

Enhardi par son succès dans le sud, l'empereur Taizong décide de se lancer dans une campagne pour détruire enfin les Han du Nord. Dirigeant l'armée lui-même, il conduit ses forces jusqu'à la capitale des Han du Nord, Taiyuan, placée en état de siège en juin 979. Un premier renfort de secours envoyé par les Liao est facilement vaincu par les Song. Après un siège de deux mois, le seigneur des Han du Nord se rend et le royaume est incorporé dans la dynastie Song.

Souverains[modifier | modifier le code]

Noms Dates de règne Ères
Nom de temple Nom posthume Nom de famille et prénom[3]
Shìzǔ (世祖) Shénwǔdì (神武帝) Liu Min (劉旻) 951-954 951-954 : Qiányòu (乾祐)
Ruìzōng (睿宗) Xiàohédì (孝和帝) Liu Jun (劉鈞) 954-968 954-957 : Qiányòu (乾祐)
957-968 : Tiānhuì (天會)
Shàozhǔ (少主) aucun Liu Ji'en (劉繼恩) 968 aucune
aucun Yīngwǔdì (英武帝) Liu Jiyuan (劉繼元) 968-979 968-979 : Guǎngyùn (廣運)

Arbre généalogique des dirigeants du Han postérieurs et des Han du Nord[modifier | modifier le code]

Légende de l'arbre :

Cadre vert : dirigeants du Han postérieurs

Cadre orange: dirigeants des Han du Nord

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Liu Tian 劉琠
Xianzu 显祖
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Liu Zhiyuan 劉知遠 895–948
Gaozu 高祖
947–948
 
 
 
 
 
 
 
Liu Min 劉旻 895–954
Shizu 世祖
951–954
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Liu Chengyou 劉承祐 931–951
Yindi 隱帝
948–951
 
 
Liu Yun 劉贇
d.951; r.950
 
 
Liu Jun 劉钧 926–968
Ruizong 睿宗
954–968
 
Xue Zhao
薛钊
 
Dame Liu
劉氏
 
Mr. He
何某
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Liu Jien 劉继恩 ??? - 968
Shaozhu 少主
968 (Adopté par Liu Jun)
 
Liu Jiyuan 劉继元 ??? - 992
Yingwudi 英武帝
968–979 (Adopté par Liu Jun)
 
 

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Endymion Porter Wilkinson, Chinese History: A Manual, , 12 p. [[de l’édition]]
  2. (en) Frederick W Mote, Imperial China 900-1800, , 67–68 p.
  3. Suivant les conventions chinoises, le nom de famille précède le prénom.

Sources[modifier | modifier le code]