Hammam Soukhna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hammam Soukhna
Noms
Nom arabe حمام السخنة
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Sétif
Daïra Hammam Soukhna
Président de l'APC Ahmed Hadj Azzam
Code ONS 1932
Démographie
Population 13 439 hab. (2008[1])
Densité 75 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 58′ 37″ nord, 5° 48′ 32″ est
Altitude 869 m
Superficie 180,19 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Sétif.
Localisation de la commune dans la wilaya de Sétif.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Hammam Soukhna

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Hammam Soukhna

Hammam Soukhna également typographié Hammam Sokhna est une commune de la wilaya de Sétif en Algérie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune est située dans la région des Hauts-Plateaux, entre les monts Bibans au nord et la chaîne du Hodna au sud, dans un bassin agricole situé à 869 mètres d'altitude moyenne. Elle se trouve à 70 km au nord-est de Batna, à environ 39 km au sud-est de Sétif et à environ de 335 km au sud-est d'Alger.

Communes limitrophes de Hammam Soukhna
Tella Tella El Ouldja
Tella Hammam Soukhna Taya (Sétif)
Beidha Bordj TayaOuled Sellam (Batna) Taya

Localités et lieux-dits[modifier | modifier le code]

Outre son chef-lieu éponyme, la commune de Hammam Soukhna est composée des localités suivantes:

  • Bir Tachema
  • Douakha
  • El Mounchar
  • El Mtarfa
  • Nouasseur
  • Oum Ladjoul
  • Ouled Mehenna
  • Ouled Sidi Ali

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de la zone est de type semi-aride froid, les précipitations varient de 300 à 350 mm par an, la sebkha fait partie des zones humides. L’humidité annuelle moyenne est de 62,74 %, le nombre de jours de neige est de 19 jours par an et il gèle en moyenne presque 2 mois par an.

Températures Max. moyenne en °C Températures Min. moyenne en °C
juillet décembre juillet décembre
36,3 8,9 19,3 –0,6
Températures Max. moyenne annuelle en °C Températures Min. moyenne annuelle en °C
21,4 8,6
Source : Fiche descriptive sur les zones humides Ramsar

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le Chott El Beïdha Hammam Essoukhna, une Sebkha, lac salé saisonnier, se trouve au sud de la commune.

Histoire[modifier | modifier le code]

Préhistoire[modifier | modifier le code]

Différents objets, tels que des armes en silex, des pointes de flèches et de lanceurs ainsi que des poteries, indique que la wilaya de Bordj Bou Arreridj était peuplé au Mésolithique et au Néolithique[2].

De l'époque romaine au XIXe siècle[modifier | modifier le code]

Durant la période de l'Empire romain la région de Bordj s'appelait « Tamanouna[2] ». Elle est partie intégrante de la province romaine de la Maurétanie Césarienne devenue la Maurétanie Sitifienne.

Période française de 1870 à 1962[modifier | modifier le code]

Depuis l'Indépendance en 1962[modifier | modifier le code]

Autrefois une bourgade, Hammam Soukhna est devenue une commune en 1984[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon le recensement général de la population et de l'habitat de 2008, la population totale de la commune est évaluée à 13 439 habitants.

Économie[modifier | modifier le code]

La commune a au départ une vocation agropastorale mais elle est également connue de longue date pour être une station thermale. L'eau jaillit a 42°. Ses eaux sulfatées sont aussi chlorurées et sodiques.

Elle est la deuxième station thermale en termes de fréquentations après celle de Hammam Guergour.

Un complexe thermal de 260 lits et 16 résidences sera livré à la fin du premier semestre 2015.[4].

Transports[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la route nationale 75 qui croise la Route nationale 525 km) et l'autoroute Est-Ouest30 km) a El Eulma. Elle relie Bejaïa a l'Aéroport de Batna - Mostepha Ben Boulaid en passant par Sétif du Nord-Ouest au Sud-Est en traversant la Daïra de Hammam Soukhna.

Administration[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

La ville possède plusieurs écoles, collèges et un Lycée.

Santé[modifier | modifier le code]

Monuments et lieux touristiques[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Wilaya de Sétif : répartition de la population résidente des ménages ordinaires et collectifs, selon la commune de résidence et la dispersion ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  2. a et b Monographie de la wilaya de Bibans sur le site gouvernemental www.bibans-info.gov.dz, consulté le 13 septembre 2013.
  3. [1]
  4. [2]