Hamlet Isakhanli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hamlet Isakhanli
Naissance (67 ans)
Kosali, région de Gardabani, Géorgie
Nationalité Drapeau d'Azerbaïdjan Azerbaïdjanais
Champs Mathématiques
Littérature
Sciences
Histoire de l’éducation et de la culture

Hamlet Abdoulla oglu Isayev (en azéri Hamlet İSAXANLI; en géorgien ჰამლეტ ისაევი), né le 1er mars 1948 dans le village de Kosali, près de Gardabani, en Géorgie, est un mathématicien, professeur, poète, écrivain, publiciste et traducteur azerbaïdjanais, plus connu sous le nom de Hamlet Isakhanli.

Poeziya.JPG

Il est l'auteur d'ouvrages sur les sciences humaines et sociales et est le fondateur de l’université Khazar à Bakou.

Travaux[modifier | modifier le code]

Il est docteur ès sciences physiques et mathématiques.

Ses travaux principaux en mathématiques sont publiés en russe sous le nom « Г. А. Исаев » et en anglais sous le nom « Н. A. Isayev » ou « G. A. Isaev ». Aujourd’hui[Depuis quand ?], il est connu sous le nom de Hamlet Isakhanli, car il fait publier tous ces ouvrages scientifiques et ses collections poétiques sous ce nom.

Hamlet Isakhanli est connu grâce à ses travaux scientifiques, ses études sociales et littéraires. Il est aussi fondateur de l’école « Dunya » et de la Maison d’édition à Bakou.

Son approche scientifique et critique concernant les problèmes de réforme du système de l’éducation dans les pays avec une économie en transition et sa contribution personnelle dans la réalisation de ses propres idées ont influencé les opinions et les actions des organisateurs scientifiques et éducatifs, des politiques et en tout de la société.[réf. nécessaire]

Hamlet Isakhanli lutte contre le conservatisme radical et l’injustice. Il est également connu comme scientifique-encyclopédiste[1],[2],[3],[4],[5],[6],[7],[8],[9],[10].

Biographie[modifier | modifier le code]

Hamlet Abdoulla oglu Isayev (Isakhanli) est né le 1er mars 1948 dans le village de Kosali de la région de Gardabani de Géorgie. En 1965 il a brillamment fini ses études secondaires avec la médaille d’or (mention « très bien ») et en 1970 il a fini ses études en mécanique et mathématique à l’université d’État de Bakou. Pendant les années 1970-1973 il a été envoyé par l’école doctorale de l’Institut de mathématiques et de mécanique auprès de l’Académie des sciences d’Azerbaïdjan pour poursuivre ses études à l’université d’État de Moscou M.B. Lomonossov. En 1973 il a soutenu sa thèse et il est devenu docteur en sciences physique et mathématiques. Dans les années 1973-1989 il a mené des recherches systématiques à l’Institut de mathématiques et de mécanique auprès de l’Académie des sciences d’Azerbaïdjan, à l’université d’État de Moscou de Lomonossov, à l’Institut de mathématiques Steklov auprès de l’Académie des sciences d’URSS, il a écrit des ouvrages fondamentaux dans différents domaines des mathématiques. En 1983 il est devenu docteur es sciences physique et mathématiques en soutenant sa thèse à l’Institut de mathématiques Steklov.

Au cours des années 1990−1991 il a mené des travaux pour la création d’un nouvel établissement éducatif. C’est ainsi que l’université Khazar (en azéri : Xəzər Universitəsi ou Xəzər Universiteti, en anglais : Khazar University), la première université privée en Azerbaïdjan a été créé sur la décision du Cabinet des Ministres de la République d’Azerbaïdjan et plus tard cette université est devenue célèbre sur l’arène internationale. Cette université dont Hamlet Isakhanli était le premier recteur est aujourd’hui un centre de la science, de l’éducation et de la culture. En 2010 Hamlet Isakhanli a annoncé un concours en vue de l’élection du nouveau recteur de l’université Khazar pour s’occuper plus des questions stratégiques sur le développement et des travaux scientifiques et littéraires. À partir de septembre 2010 il est devenu président du conseil d’administration et de tutelles de l’université Khazar.

Les travaux scientifiques du professeur Hamlet Isakhanli sont riches et variés. Alors que dans le domaine de mathématiques il est connu comme Hamlet Isaev (H. A. Isaev), il utilise le nom de famille Isakhanli dans ses collections poétiques, ainsi que dans ses recherches menées dans les domaines des études humanitaires et sciences sociales. Il est connu comme l’auteur de centaines d’articles, ainsi que des monographies et des manuels sur les mathématiques, les sciences sociales et humanitaires, l’histoire des sciences et de l’éducation, l’histoire de la littérature, de la culture et de la civilisation, sur la théorie et l’histoire de la traduction… Rédacteur en chef de plusieurs revues scientifiques, des recueils et des monographies, des manuels et des dictionnaires il a participé avec des rapports scientifiques dans plusieurs pays du monde.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Aslan_2005.
  2. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées hisaxanli.org.
  3. Mustafayev C. Poetry Gets Mingled with Intellect (a foreword to Hamlet Isakhanli’s book “Contrasts”) (en azéri), Khazar University Press, 2001. pp.11-22
  4. Suleymanli Movlud. Inner Expression of the Great Word (en azéri). 525 newspaper, 3 septembre 2002, p. 7
  5. Suleymanli Movlud. Hemistichs Taking Reader Together: While Reading the Book “Contrasts” by Hamlet Isakhanli (in Azeri). Khazar View, 15 septembre 2002 (n° 129), p. 6-9
  6. Lyudmila Lavrova "An invitation to wander" (in Russian). Preface to the book "Contrasts", collection of poems by Hamlet Isakhanli, translated from Azerbaijani into Russian by Alla Akhundova, Izograf, Moscou, 2006)
  7. Metin Turan. New Azerbaijani Poetry and Hamlet Isakhanli (en turc) // LİTTERA. Edebiyat Yazıları. Ankara, 2004. v.14, pp. 163-168. See also (en azéri), 525 newspaper, 28 juin 2005, p. 7
  8. Nazirli K. Poetic World of the Well-known Scholar (On Hamlet Isakhanli’s Book “Contrasts” (en azéri), Khazar View, 2003, n° 152, p. 14-15
  9. Nazirli K. Hamlet Isakhanli’s Sensitive Poetry (en azéri), Khazar View, 1er novembre 2005 (n° 196), p. 21-23. Voir aussi 525 newspaper, 12 octobre 2005, p. 7
  10. A Spouse of “Contrasts” Author and the Target of the “Emotions Turned out into Poetry” (en azéri). Interview was led by S. Gulten, journal Qadin Dunyasi, 5-18 novembre 2004 (n° 21), p. 9