Hamidou Dia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dia.

Hamidou Dia (né en 1953) est un écrivain sénégalais. À la fois poète et critique littéraire, il enseigne également la philosophie à Dakar où il vit.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hamidou Dia est né le à Dakar. Il a grandi dans le nord du Sénégal, à Saldé, près de Podor. Il étudie la philosophie à Dakar et à Paris. En 1995 il obtient un doctorat à l'Université Laval (Québec).

Chroniqueur, critique littéraire, titulaire du Ph.D en littérature française, ] et d'un DEA de Sociologie de la culture et des idéologies, lauréat du CAPES, il a enseigné en France, au Canada et au Sénégal. - Il est Conseiller Spécial du Président de la république du Senegal pour la Culture et l'intégration

- Hamidou Dia est citoyen d'honneur de la ville natale de Léopold Sédar Senghor : Joal. - Il est le Parrain de la 1re Promotion de Licence de l'Institut Mariste Supérieur (IMES) 2011

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les Sanglots de l’espoir, L'Harmattan, 1987
  • Le Serment, Actuel, 1987
  • Koumbi Saleh ou Les pâturages du ciel, NEAS, 1993
  • Les Remparts de la mémoire, Présence africaine, 1999
  • Poètes d’Afrique et de Antilles, la Table ronde, 2002
  • Poésie africaine et engagement, Acoria, 2002
  • L'Écho des jours, 2008 préface de Cheikh Hamidou Kane
  • Présences, éditions Phœnix, 2011
  • Aboubakry Kane, le dernier fils de la Grande Royale (avec Youssouph Mbargane Guissé), biographie, édition de l'harmattan, 2013
  • des études, des critiques, des chroniques dans différentes revues américaines, européennes et africaines

Documentaires :

  • Ndiaga Mbaye, le maître de la parole
  • Kalidou Kassé, le tisserand de la toile
  • Aminata Sow Fall, la gardienne du temple
  • De Karim à Batouala, naissance du roman nègre
  • Aimé Césaire : le Kailcedrat Royal ; l'hommage du Sénégal (53 min)

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix Jasmin d’Argent de la poésie francophone pour Les Remparts de la mémoire (1999)
  • Chevalier de l'Ordre National du Lion
  • 1er prix d'excellence de la meilleure thèse de l'université Laval (Canada)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Amadou Elimane Kane, Poèmes de l'an demain : anthologie autour de dix poètes sénégalais, Feu de brousse, 2000, 123 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]