Hamelet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Somme
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Somme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Hamelet
Mairie.
Mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Amiens
Canton Corbie
Intercommunalité Communauté de communes du Val de Somme
Maire
Mandat
Patrick Petit
2014-2020
Code postal 80800
Code commune 80412
Démographie
Population
municipale
613 hab. (2014)
Densité 103 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 54′ 22″ nord, 2° 31′ 46″ est
Altitude Min. 28 m – Max. 107 m
Superficie 5,93 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte administrative de la Somme
City locator 14.svg
Hamelet

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Hamelet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Hamelet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Hamelet

Hamelet est une commune française, située dans le département de la Somme en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Géologie[modifier | modifier le code]

De formations ternaire et quaternaire, le sol de la commune est perméable. Sous une couche végétale allant de 0,25 m à 1,25 m, s'étagent les argiles, les craies et les marnes. L'argile est présente sur les 2/3 du territoire. En certains endroits, présence d'un lit de tourbe qui peut atteindre 6 m d'épaisseur[1].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Sous la craie, une nappe phréatique alimente puits et sources.

Le canal de la Somme délimite le territoire communal avec celui de Corbie[1].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Corbie Corbie, Vaire-sous-Corbie Vaire-sous-Corbie Rose des vents
Fouilloy N Fouilloy, Villers-Bretonneux
O    Hamelet    E
S
Villers-Bretonneux Villers-Bretonneux, Vaire-sous-Corbie Vaire-sous-Corbie

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'origine du nom est à rapprocher de Hamel qui est l'ancien singulier de hameaux, resté comme forme dialectale en normand et en picard. À noter la similitude étymologique avec Le Hamelet, hameau de Favières (Somme), Le Hamel, hameau de Ponthoile et Le Hamel, commune voisine. Ces ressemblances conduisent à des confusions fréquentes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le lieudit "Le donjon" témoigne de la féodalité vécue au Hamelet[1].

Au Moyen Âge, les droits féodaux étaient détenus par l'abbaye de Corbie[1].

1850 : Voici la répartition (en nombre) de quelques-uns des patronymes des 132 électeurs[2](saisie non exhaustive) :

Anquet Cattel Cerisy Domisse Gense Lecat Leroy Pecqueux Petit Senée
13 4 7 5 8 7 3 2 17 9

En 1870-1871, les Prussiens stationnent six semaines dans le village. Ils font sauter un pont par crainte d'une attaque[1].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Hamelet Blason Tiercé en pairle renversé: au 1er d'azur à trois fleurs de lis d'or, au 2e d'or à l'ancre renversée de sable, au 3e de gueules à deux fasces ondées d'argent et à la gerbe de blé d'or brochante.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2014 Camille Gast[3]    
2014[4] en cours
(au 6 mai 2014)
Patrick Petit    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 613 habitants, en augmentation de 29,6 % par rapport à 2009 (Somme : 0,32 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
263 285 296 371 359 426 437 470 476
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
458 512 522 544 545 532 501 460 436
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
419 398 387 309 326 327 298 286 248
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
220 273 268 371 388 412 468 611 613
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006 [8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Nicolas[9],[10]. Son existence est déjà mentionnée au XVe siècle[1].
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Notice historique et géographique, réalisée par l'institutrice, Mme Sence-Bréart, 1899, Archives départementales de la Somme, Amiens
  2. Liste électorale de Hamelet, Archives Départementales de la Somme, Amiens, 1850
  3. Réélu pour le mandat 2008-2014 : « Liste des maires de la Somme », sur http://www.somme.pref.gouv.fr,‎ (consulté le 5 septembre 2008)
  4. « Liste des maires de la Somme » [xls], Liste des élus du département de la Somme, Préfecture de la Somme,‎ (consulté le 9 juin 2014)
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. Clochers.org
  10. 40000clochers.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

(Loi du 2 mai 1930) ], DREAL, 2015