Hamad ibn Thuwaini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hamad ibn Thuwaini
Illustration.
Portrait d'Hamad ibn Thuwaini
6e Sultan de Zanzibar.
Titre
Sultan de Zanzibar
Prédécesseur Ali bin Saïd
Successeur Khalid ibn Bargach
Biographie
Titre complet Son Altesse le Sultan Sayyid Sir Hamad ibn Thuwaini, GSCI, 6e sultan de Zanzibar
Dynastie Al-Bousaïd
Date de naissance en 1857
Lieu de naissance Mascate
Date de décès
Lieu de décès Zanzibar
Père Sayyid Thuwaini ibn Saïd, sultan de Mascate et d'Oman
Mère Sayyida Ghaliya bint Salim Al-Bousaïd

Hamad ibn Thuwaini Al-Bousaïd (arabe : حمد بن ثويني البوسعيد), né en 1857 à Mascate (Sultanat d'Oman) et mort le à Zanzibar, est le sixième sultan de Zanzibar. Il gouverne le sultanat de Zanzibar du 15 mars 1893 au 25 août 1896 sous le protectorat britannique[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Sayyid Hamad ibn Thuwaini Al-Bousaïd est le septième et plus jeune fils de Sayyid Thuwaini ibn Saïd, sultan de Mascate et d'Oman entre 1856 et 1866 et de son épouse Sayyida Ghaliya bint Salim Al-Bousaïd. Il épouse en première au mois de novembre 1873 sa cousine Sayyida Turkia bint Turki al-Saïd[2], fille aînée de Sayyid Turki ibn Saïd, sultan de Mascate et d'Oman entre 1871 et 1888. Divorcé en 1874, il épouse en seconde noces, une autre cousine Sayyida Nounou bint Bargach Al-Bousaïd, fille du Sultan Sayyid Bargach bin Saïd, troisième sultan de Zanzibar et sœur de Khalid ibn Bargach, futur septième et éphémère sultan de Zanzibar. Hamad n'a pas de descendance issue de ses deux unions.

Proclamé sultan de Zanzibar le 15 mars 1893 à la mort de son oncle Ali bin Saïd, Hamad se montre favorable au protectorat britannique instauré sur Zanzibar en 1890 et accepte un protectorat italien sur les ports de Brava, Merka et Mogadiscio, dépendances de son sultanat. Le 25 août 1896, à 11 heures 40, le sultan Hamad meurt soudainement, sans nul doute empoisonné par son cousin Khalid ibn Bargach, opposé au protectorat britannique. Khalid se proclame lui-même sultan mais ne règne que trois jours, avant que le gouvernement britannique ne le destitue après le bombardement de Zanzibar qui ne dura que 38 minutes. Khalid ibn Bargach trouve alors refuge auprès du consulat allemand et s'exile à Dar es Salam, capitale de l'Afrique orientale allemande où il mourra en 1927.

C'est alors Hamoud ibn Mohammed, un cousin de Hamad, qui est placé sur le trône le 27 août 1896 et dont le règne durera jusqu'en 1902.

Titres[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christopher Buyers, article Zanzibar sur le site The Royal Ark
  2. Divorcée en 1874, elle épouse le frère aîné de son premier mari, Harub ibn Thuwaini Al-Bousaïd, quatrième fils de Sayyid Thuwaini ibn Saïd, sultan de Mascate et d'Oman entre 1856 et 1866.