Halo 5: Guardians

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Halo 5
Guardians
Image illustrative de l'article Halo 5: Guardians

Éditeur Microsoft Studios
Développeur 343 Industries
Musique Kazuma Jinnouchi

Date de sortie 27 octobre 2015
Genre Tir à la première personne
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme Xbox One
Langue Multilingue
Contrôle Manette

Halo 5: Guardians est un jeu vidéo de tir à la première personne édité par Microsoft Studios et développé par 343 Industries sur Xbox One, sorti le 27 octobre 2015[1]. Neuvième opus de la série Halo, il s'agit également du deuxième épisode de la seconde saga Halo ayant débuté avec Halo 4 en 2012 sur Xbox 360.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la fin des évènements d'Halo 4, Cortana disparait et le Didacte ainsi que ses plans sont réduits à Néant. Cependant les Covenants nourrissent toujours une envie d'extermination envers l'humanité. Jul 'Mdama, commandant suprême des Covenants, a enlevé le docteur Catherine Halsey afin qu'elle l'aide à accéder à des données Forerunners sur la planète Kamtchatka.

Une équipe de Spartan, l'équipe Osiris composée de 4 membres dont Jameson Locke, est déployée sur Kamtchatka afin de libérer Halsey et tuer Jul 'Mdama qui la surveille personnellement. La mission est un succès et Halsey est amenée à l'Infinity. Le Spartan John-117 alias Le Major est quant à lui affecté à L'équipe Bleue, composée elle aussi de 4 membres. Ils ont pour mission d'explorer et débarrasser de la présence des Covenants l'Argent Moon, une station spatiale humaine. Le Major se retrouve séparé de ses coéquipiers et aperçoit Cortana, son IA déchue. Elle entre en contact avec lui et lui dit que la prochaine étape est Meridian, une colonie humaine. Le Major et son équipe s'y rendent malgré la désapprobation du commandant Lasky qui veut y envoyer l'équipe Osiris. La planète est attaquée par les Forerunners, l'équipe Osiris les anéantit et se rend dans une mine qui est en fait une installation Forerunner. L'équipe Osiris y croise le Veilleur Éternel, protecteur et bras droit de Cortana. Il cherche à mettre en déroute Osiris mais ils parviennent à le blesser. Osiris continue sa progression et rencontre l'équipe Bleue.

Locke se bat avec le Major car il veut le ramener sur l'Infinity, John neutralise Locke et s'enfuit avec son équipe dans un Gardien, Robot géant Forerunner. Le Gardien quitte la planète, rasant tout sur son passage et l'équipe Osiris parvient in-extremis à s'échapper. L'UNSC apprend que Cortana a rassemblé tous les Gardiens dans un monde Forerunner. Cependant il reste un Gardien sur la planète des Élites : Sanghelios.

L'équipe Bleue explore la planète Forerunner sur laquelle le Gardien les a conduits et croise le Veilleur Éternel, celui-ci invite le Major à poursuivre son chemin avant de rencontrer Cortana et finit par l'attaquer car il estime que John se dresse contre ses plans. Après avoir fait fuir le Veilleur, le Major parvient à entrer en contact avec Cortana, celle-ci apprend à l'équipe bleue qu'elle se trouve sur Genesis, elle dévoile également qu'elle est guérie de sa frénésie (vieillesse chez les IA) car elle est parvenue à intégrer le Domaine, un ensemble informatique Forerunner qui s'étend sur toute la galaxie. Elle compte faire endosser le manteau de responsabilité Forerunner aux IA pour protéger chaque espèce de la guerre, la faim, la maladie et autres fléaux. Pendant ce temps l'équipe Osiris est déployée sur Sanghelios afin d'y rencontrer l'Arbiter qui mène une guerre contre les Covenants. Osiris finit par rejoindre l'Arbiter et celui-ci les aide à rejoindre le Gardien. L'équipe lutte contre les forces Covenantes et parvient d'extrême justesse à entrer dans le Gardien avant que celui-ci ne soit appelé vers Genesis par Cortana.

L'équipe Osiris descend du Gardien et rencontre Témoin Exubérant, le monitor de l'installation Genesis. Le Monitor les guide vers John et les autres, mais Cortana amène l'équipe bleue plus près d'elle. Le Veilleur Éternel quant à lui cherche à tuer l'équipe Bleue il est désormais convaincu que cette dernière veut arrêter Cortana, celle-ci l'en empêche et John et le reste de l'équipe vient à sa rencontre. Cortana explique ses plans à John et lorsqu'elle réalise qu'il ne la soutient pas elle décide de l'emprisonner lui et les autres dans un Cryptum, pour les en sortir plus tard lorsqu'elle aurait prouvé qu'elle avait raison. Pendant ce temps l'équipe Osiris est en chemin vers l'endroit où Cortana se trouvait avec John. Cortana commence à envoyer les Gardiens rassemblés ça-et-là pour "instaurer la paix éternelle."

L'équipe Osiris détruit les modules gravitationnels qui maintiennent le Cryptum et l'arrache de l'emprise de Cortana juste avant que celle-ci ne l'emporte avec elle à bord d'un Gardien. Osiris parvient à ouvrir le Cryptum et libère L'équipe Bleue. Mais les IA ralliées à la cause de Cortana se rebellent et ne remplissent plus leurs fonctions. Cortana trouve l'Infinity et s'y infiltre, le vaisseau s'enfuit rapidement dans le sous-espace afin de gagner du temps. Les équipes Bleues et Osiris quant à elles se rendent sur Sanghelios et y retrouvent le docteur Halsey et l'Arbiter. Le jeu se termine sur une scène démontrant un Halo près d'une planète.

Développement[modifier | modifier le code]

Le jeu est annoncé en exclusivité sur Xbox One lors de l'E3 2013 via un trailer faisant apparaître le Major John-117[2]. Alors qu'il devait être le deuxième opus de la trilogie Reclaimer, Phil Spencer déclare qu'il ne s'agit non plus d'une trilogie mais d'une saga[3]. Le jeu tourne à 60 images par seconde et profite de la puissance de la Xbox One pour proposer un nouveau moteur de jeu plus puissant[4].

Contrairement à Halo 4, 343 Industries a décidé de lancer une phase de bêta-test accessible aux possesseurs de Halo: The Master Chief Collection, la compilation des quatre volets principaux disponible sur Xbox One[5]. Elle se tient du 29 décembre 2014 au 18 janvier 2015 et propose de tester les modes multijoueurs compétitifs du titre[6]. Ce multijoueur se rapproche du multijoueur des premiers épisodes et supprime plusieurs éléments assez critiqués introduits dans celui de Halo 4[7].

Les développeurs ont également exprimé leur souhait de recueillir les avis des joueurs via Halo Channel, qui remplace le portail Halo Waypoint.

En décembre 2014, 343 Industries a annoncé que les modes multijoueurs en écran partagé seront désormais limités à deux joueurs en lieu et place de quatre, comme il est coutume depuis Halo: Combat Evolved, avant d'annoncer en juin 2015 qu'aucun jeu en écran partagé ne sera disponible, ni en campagne, ni en multijoueur. Cette information a été reprise dans la presse généraliste, car les nouveautés sont rares à proposer ce genre de fonctionnalité conviviale[8].

Une série télévisée produite par Steven Spielberg sera diffusée en 2015 dans la fenêtre de lancement du jeu[9].

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
Canard PC (FR) 8/10[10]
Presse numérique
Média Note
Gamekult (FR) 7/10[11]
GameSpot (US) 8/10[12]
IGN (US) 9/10[13]
Jeuxvideo.com (FR) 17/20[14]
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 86,35 %[15]
Metacritic 86/100[16]

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Éléments de gameplay[modifier | modifier le code]

Le gameplay de Halo 5 se base sur le système classique des précédents opus de la saga, combinant l'utilisation de deux armes équipées à un "coup de crosse" au corps a corps. Il introduit cependant de nombreux éléments, tout en supprimant certains aspect ayant fait débat dans Halo 4:

- l'ensemble des "Spartans Ability", censées rendre le joueur plus mobile et polyvalent. Celles-ci permettent au joueur d'escalader des obstacles de faible hauteur, d'esquiver dans n'importe quelle direction, ou d'effectuer une "frappe au sol" au cours d'un saut, générant d'importants dégâts au point d'impact.

- l'ajout d'un "SmartScope", système de visée "à l'épaule" présent sur toutes les armes et accessible par la gâchette gauche . En effet, sur les précédents opus, seuls certaines armes possédaient un système de visée, accessible par le joystick droit, à la différence de l’écrasante majorité des jeux des tir sur console, où la visée s'effectue à l'aide de la gâchette gauche. Cette ajout a été vivement critiqué par certains joueurs, dénonçant une "callofdutysation" de la série.

- le retour d'une " barre de vie" en ajout d'une jauge de bouclier, ne se régénérant pas au fil du temps.

- la disparition de la notion de "chute mortelle", introduite dans Halo:Reach, permettant au joueur de sauter de n'importe quelle hauteur sans mourir, a la condition que la zone de réception soit dans les limites de la zone de jeu

- à l'inverse, les power-ups d'armure, introduit dans Halo Reach, disparaissent. Ils seront remplacé de diverses manières selon le type de jeu (boost momentané, equipement, etc)

Campagne[modifier | modifier le code]

En mode "campagne", le joueur est constamment accompagné de 3 I.A, pouvant être incarnées en ligne par d'autres joueurs. Lorsque la barre de vie d'un des protagonistes tombe à zéro (sauf dégâts massifs, écrasement, hors-limite,etc), celui-ci tombe au sol. Il peut alors être ranimé par ses coéquipiers durant une durée limité, au bout de laquelle il décède. En jeu local, si le joueur humain reste en vie durant un durée suffisante, tous les protagonistes seront ressuscités. En ligne, si au moins un joueur (humain) atteint le prochain "point de contrôle", tous les protagonistes morts précédemment seront ressuscités.

La campagne d'Halo 5 a aussi vu le retour des "collectibles" en campagne, qui avaient presque intégralement disparus dans Halo 4:

  • Les crânes, dont la collecte, et leur activation dans le hub de campagne, entraîne un changement dans la difficulté du jeu (ennemis plus résistant, dégâts accrus, etc).
  • Les armes spéciales, aux capacités accrus par rapport aux versions classiques (dégâts et cadence améliorés, munitions modifiées, etc.).
  • Les terminaux, dévoilant des éléments de "lore" au joueur

Multijoueur[modifier | modifier le code]

Le multijoueur de Halo 5 se subdivise en 2 parties.

Mode Arène[modifier | modifier le code]

Le mode arène rassemble l'ensemble des modes de jeu en multijoueur, excepté le War Zone. Sont présents (liste non exhaustive):

  • Le classique Match à mort
  • Le CTF (capture the flag)
  • Le mode Bases
  • Le Griffball, le parasite, et autre mode de jeux plus exotiques

L'un des principaux ajout de Halo 5 vis à vis de ses prédécesseurs est celui d'un mode "classé", censé donner une dimension plus E-sport et compétitif au titre. Un joueur jouant dans une sélection classé se verra évalué en fonction de ses performances (en particulier son ratio K/D et W/L) et logiquement classé selon un grade s'élevant de Bronze a Onyx Challenger. Le grade du joueur, à la façon d'un LoL ou d'un Overwatch, sera remis à zéro en chaque début de saison.

Mode Warzone (Zone de Combat en VF)[modifier | modifier le code]

Le mode Warzone offre au joueur la possibilité de prendre part à des combats mêlant IA ennemis et joueurs humains, sur des cartes de grande taille. Deux équipes humaines s'affrontent pour le contrôle de bases, la suprématie terrestre et l'élimination de cibles VIP. Un système de points basé sur ces trois facteurs détermine l'issue du combat.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dinowan, « Une date pour Halo 5 : Guardians », sur Jeuxvideo.com, .
  2. la_redaction, « E3 2013 : Halo annoncé sur Xbox One », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 28 décembre 2014).
  3. (en) Eddie Makuch, « Microsoft: New Halo for Xbox One is "legitimate" », sur GameSpot, (consulté le 28 décembre 2014).
  4. (en) Matt Peckham, « Halo 5 Guardians Will Be the Xbox One’s Maiden Halo », sur time.com, (consulté le 28 décembre 2014).
  5. yuri66, « E3 2014 : Halo Master Chief Collection : Des infos en pagaille », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 28 décembre 2014).
  6. yuri66, « E3 2014 : La bêta de Halo 5 en décembre », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 28 décembre 2014).
  7. Epyon, « E3 2014 : Le multi de Halo 5 fait machine arrière », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 28 décembre 2014).
  8. Où sont passés les jeux vidéo multijoueur à écran séparé ?, Le Monde, William Audureau, 19 août 2015
  9. (en) Max Nicholson, « Halo TV Series to Launch Fall 2015 », sur IGN, (consulté le 28 décembre 2014).
  10. Netsabes, Halo 5: Guardians - La ruée vers le Major, 15 novembre 2015, Canard PC n°328, p.36-37.
  11. Puyo, « Test de Halo 5: Guardians », Gamekult, (consulté le 26 octobre 2015).
  12. (en) Mike Mahardy, « Halo 5: Guardians Review », sur GameSpot, (consulté le 29 octobre 2015).
  13. (en) Brian Albert, « Halo 5: Guardians Review », sur IGN, (consulté le 26 octobre 2015).
  14. Epyon, « Test de Halo 5: Guardians », Jeuxvideo.com, (consulté le 26 octobre 2015).
  15. (en) « Halo 5: Guardians », GameRankings (consulté le 26 octobre 2015).
  16. (en) « Halo 5: Guardians », Metacritic (consulté le 26 octobre 2015).