Halle aux Grains de Toulouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Halle aux Grains)
Aller à : navigation, rechercher
Halle aux Grains
Description de cette image, également commentée ci-après

La Halle aux Grains en 2015.

Lieu Toulouse
Coordonnées 43° 36′ 00″ nord, 1° 27′ 16″ est
Architecte(s) André Denat
Inauguration 1861 et 1974
Capacité 2 200
Anciens noms Halle aux blés
Structure-mère Mairie de Toulouse
Direction artistique Tugan Sokhiev
Site web onct.toulouse.fr/halle-aux-grains

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Halle aux Grains de Toulouse

Géolocalisation sur la carte : Toulouse

(Voir situation sur carte : Toulouse)
Halle aux Grains de Toulouse

Résidence

Orchestre national du Capitole de Toulouse

La Halle aux Grains est une salle de concert symphonique située dans le centre-ville de Toulouse. Elle accueille en résidence l’Orchestre national du Capitole de Toulouse.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

La Halle aux Grains se situe sur la place Dupuy, à l'extrémité sud du quartier Saint-Aubin. Le monument aux morts, à la jonction des allées François Verdier, du boulevard Carnot et de la rue de Metz, est situé à proximité immédiate. Depuis l'ouverture de la ligne B du métro de Toulouse, la Halle aux Grains est desservie par la station de métro François Verdier.

Histoire[modifier | modifier le code]

Située à deux pas du canal du Midi, en plein centre de la «ville rose», la Halle aux grains est avec le théâtre du Capitole, un des hauts lieux de la musique à Toulouse. Connue pour son acoustique d'exception, elle se distingue par son architecture en hexagone, toute de briques rouges et de galets.

Élevée en 1861 pour accueillir les céréales acheminées par bateaux jusqu'au port Saint-Sauveur, elle servira de marché couvert aux grains jusque dans les années 1940. En 1952, on y construit des gradins et le marché d'origine laisse place à une salle de spectacles aussi divers que des concerts de rock, de variétés, du cirque ou des combats de boxe. Son acoustique particulière en fait depuis le milieu des années 1970 le repaire de l'Orchestre national du Capitole dirigé par Michel Plasson, qui assure la saison symphonique de la salle et y joue Bach, Beethoven, Brahms, Debussy, Gershwin, Mahler, Mozart ou Stravinski. Rénovée en l'an 2000 pour un meilleur accueil du public, la Halle aux grains de Toulouse voit aussi se produire des opérettes, des opéras comiques, de grands interprètes ou des one-man shows lors du Printemps du rire.

Le marché[modifier | modifier le code]

La colonne Dupuy devant la Halle aux grains.

En 1864[réf. souhaitée], André Denat, architecte de la ville, produit les plans de ce marché aux céréales couvert. Mais les échanges commerciaux passant par le Canal du Midi commence à diminuer à partir de 1930, et en 1952, la Halle aux Grains est reconvertie en Palais des Sports.

L'Orchestre du Capitole[modifier | modifier le code]

En 1974, Michel Plasson découvre cette grande salle et y fait se produire l'Orchestre du Capitole de Toulouse dans l'intégrale des symphonies et concertos de Ludwig van Beethoven. C'est un succès et la salle devient le lieu de résidence de l'orchestre.

En 1988 et en 2000, la mairie améliore l'état du bâtiment en matière de scénographie, d'acoustique et d'accessibilité. Aujourd'hui cette salle est reconnue pour ses qualités acoustiques qui n'ont rien à envier (et sont même parfois supérieures) aux salles modernes spécialement construites pour cela.[réf. nécessaire]

Le 13 février 2008 et le 24 février 2016, les Victoires de la musique classique se sont déroulées dans ce bâtiment.

La salle de concert[modifier | modifier le code]

La salle a une capacité de 2 200 personnes assises tout autour de l'orchestre. La scène comporte des plateaux mobiles permettant de placer rapidement un piano en scène, par exemple.

Notes et références[modifier | modifier le code]