Hal Patterson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hal Patterson
Description de cette image, également commentée ci-après
Hal Patterson en 1958
Nom complet Harold Edward Patterson
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance
à Rozel (Kansas)
Décès (à 79 ans)
Kinsley (Kansas)
Numéro 75 (Montréal)
77 (Hamilton)
Position Receveur de passes, Demi défensif
Carrière universitaire ou amateur
1951-1954 Université du Kansas
Carrière professionnelle
Choix draft NFL Eagles de Philadelphie
(1954, 165e choix au total)
1954-1960
1961-1967
Alouettes de Montréal
Tiger-Cats de Hamilton
Coupe Grey 1963, 1965, 1967
Carrière pro. 1954-1967

Hal Patterson (1932-2011) est un joueur de football canadien qui a porté les couleurs des Alouettes de Montréal de 1954 à 1960 et des Tiger-Cats de Hamilton de 1961 à 1967, dans la Ligue canadienne de football. Il est considéré comme un des meilleurs receveurs de passes de l'histoire de la LCF[1]. Il est membre du Temple de la renommée du football canadien depuis 1971.

Carrière[modifier | modifier le code]

Né à Rozel au Kansas, Hal Patterson a étudié à l'université du Kansas et s'est aligné avec les Jayhawks dans trois sports différents, soit le baseball, le basketball, où il fut une vedette, participant à la finale nationale de 1953[2], et le football. Les Eagles de Philadelphie le repêchent en 1954[3] mais il préfère aller jouer au Canada, là où le jeu plus ouvert convenait mieux à son style. À Montréal, il rejoint le quart-arrière Sam Etcheverry et les deux formeront un redoutable duo passeur-receveur. Patterson obtient de nombreux records durant ses six années à Montréal. En 1956, il gagne 338 verges au cours d'un match, record qui tient toujours en 2014. Cette même année, il capte 88 passes et amasse 1914 verges, des records qui tiendront 11 et 17 ans respectivement[4]. Il participe au match de la coupe Grey trois années de suite, de 1954 à 1956, sans la gagner une fois. À une époque où les joueurs évoluaient autant à l'offensive qu'à la défensive, Patterson était également un redouté demi défensif.

À la fin de la saison 1960, il est échangé aux Tiger-Cats de Hamilton où il continue sa brillante carrière. Son équipe participe à la finale de la coupe Grey six fois sur les sept saisons où il est avec l'équipe, l'emportant à trois reprises (1963, 1965 et 1967).

À sa retraite du football en 1968, il retourne vivre au Kansas où il est partenaire avec ses frères d'une entreprise de construction. En mauvaise santé depuis quelques années, il meurt en [5].

Trophées et honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Page de Hal Patterson sur le site CFLapedia
  2. (en) Kansas Hall Of Famer Harold “Hal” Patterson Passes Away, sur WIBW.com
  3. Hal Patterson 1932-2011: le Prince Hal est mort, dans La Presse, 22 novembre 2011
  4. Hal Patterson, sur l'Encyclopédie canadienne
  5. (en) Patterson had many talents – Former Alouette also drafted to play baseball/basketball, par Ian MacDonald, The Gazette, 28 janvier 2007, repris dans CFL Scrapbook

Liens externes[modifier | modifier le code]