Hakuun Yasutani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hakuun Yasutani
D'Orschy und Yasutani Roshi.jpg
Brigitte D'Ortschy et Hakuun Yasutani
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Autres informations
Religion

Hakuun Yasutani (安谷 白雲, Yasutani Haku’un?) (1885 – 1973) est un enseignant du bouddhisme zen, plus particulièrement de la branche Sōtō[1]. Né au Japon, il a d'abord mené une vie normale, s'y est marié et a eu cinq enfants. Mais bientôt il quitte cette vie et se consacre entièrement à son rôle de moine zen. Il enseigne alors le zen sōtō et fonde l'Association des Trois Joyaux. En 1962, il se rend aux États-Unis pour y propager la foi. Il est mort à Kamakura, au Japon.

Il est par ailleurs l'un des rares maitres zen à avoir importer un antisémitisme virulent au Japon. Ainsi, "Brian Victoria affirme aussi que Haku'un Yasutani était « l'un des rares maîtres zen à intégrer un antisémitisme virulent dans sa position en faveur de la guerre6 ». Il cite le Dōgen Zenji to Shūshōgi de Yasutani en date de 1943 : « Nous devons être conscients de l'existence de l'enseignement démoniaques des Juifs qui affirment des choses comme [l'existence] de l'égalité dans le monde phénoménal, défigurant ainsi l'ordre public dans notre société et détruisant le contrôle gouvernemental. Mais pas uniquement cela, ces conspirateurs démoniaques possèdent le délire bien établi et la croyance aveugle qu'…ils sont les seuls à avoir été choisis par Dieu et sont donc un peuple exceptionnellement supérieur. Le résultat de tout cela est un projet perfide d'usurper le contrôle et de dominer le monde entier, provoquant ainsi le grand chambardement présent. »[2]

Le livre de Philip Kapleau, Les trois piliers du zen[3], permet de découvrir une partie de ses enseignements sur le zen et sur zazen.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Robert E. Buswell Jr et Donald S. Lopez Jr, The Princeton dictionary of buddhism, Princeton, Princeton University Press, 1034 p. (ISBN 0691157863), p. 1024
  2. (ja) Haku'un Yasutani, Dōgen Zenji to Shūshōgi (道元禅師と修證義), Tōkyō, Fujishobō, 1943, p. 19
  3. Philip Kapleau, Les trois piliers du zen, Paris, Almora, 2016 [1965], 350 p. (ISBN 2351183061)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]