Hagenbund

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Couverture du catalogue d'automne 1904 par Joseph Urban
Couverture du catalogue d'automne 1904 par Joseph Urban.

Hagenbund est une association d'artistes dont le siège était à Vienne et constitue l'un dès groupements d'artistes visuels les plus à l'avant-garde en Autriche, et ce, jusqu'en 1938.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette association d'artistes naît le , trois ans après la Sécession viennoise, et prend d'abord le nom de Künstlerbund Hagen : elle réunit de jeunes artistes en désaccord avec les valeurs traditionnelles véhiculées par la Künstlerhaus Wien (de). Des créateurs comme Heinrich Lefler (de), Joseph Urban, Maximilian Suppantschitsch (de) et Eduard Kasparides y participent avant d'en partir en 1905. Durant la première décennie, le Hagenbund fonctionne comme un groupe autonome, avec des droits d'exposition exclusifs et son propre réseau de galeries.

En 1901, le Hagenbund commence par exposer à la Galerie Miethke (de) de Vienne, puis à Munich. Au début de 1902 a lieu la première exposition dans un lieu loué par l'association, situé dans l'Innere Stadt, décoré par l'architecte Joseph Urban dans le style Art nouveau.

Jusque vers 1910, le Hagenbund demeure dans l'ombre de la Sécession viennoise qui représentait alors l'avant-garde, toutefois son modernisme, quoi que plus modéré, est clairement en rupture avec le conservatisme ambiant. Le Hagenbund a une conception libérale et tolérante de l'art : ses membres et de ses invités, par leurs choix éclectiques, en témoignent. En 1902 et 1903, émerge Anton Hanak, dont la notoriété s'affirme.

Parmi les artistes invités, on trouve entre autres Oskar Kokoschka (1911), Egon Schiele (1912) et Anton Kolig. Certaines expositions sont désapprouvées par de hauts fonctionnaires viennois, et la ville suspend le bail de l'Innere Stadt en 1913, affaire dans laquelle s'implique personnellement le prince héritier François-Ferdinand d'Autriche, ennemi juré de l'art moderne. Jusqu'en 1920, le Hagenbund partage avec la Sécession les salles mies à la disposition par la Künstlerhaus Wien, mais expose aussi à Prague et dans d'autres pays.

Après la Première Guerre mondiale, le Hagenbund accueille de nombreux nouveaux membres : Carry Hauser (de), Georg Ehrlich (de), Georg Mayer-Marton (de), Fritz Schwarz-Waldegg, Georg Philipp Wörlen (de)... En son sein, vont s'affronter pour la première fois les tenants du cubisme et de la Nouvelle Objectivité.

En 1938, l'association est dissoute par les nazis et certains artistes juifs sont déportés, d'autres quittent l'Autriche.

Le Neue (nouveau) Hagenbund est fondé en 1947 par d'anciens membres, qui organisera des expositions jusqu'aux environs de 1960, puis, plus brièvement, de 1982 à 1984.

Membres et artistes invités[modifier | modifier le code]

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :