Haga (Göteborg)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Haga
La rue piétonne de Haga.
La rue piétonne de Haga.
Administration
Pays Drapeau de la Suède Suède
Région Västra Götaland
Ville Göteborg
Démographie
Population 4 093 hab. (2006)
Géographie
Coordonnées 57° 41′ 55″ nord, 11° 57′ 23″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Suède

Voir la carte administrative de Suède
City locator 14.svg
Haga

Géolocalisation sur la carte : Suède

Voir la carte topographique de Suède
City locator 14.svg
Haga

Haga est un quartier de la ville de Göteborg, connu pour ses maisons pittoresques en bois, son atmosphère du 19ème siècle, et ses cafés[1]. A l'origine un quartier ouvrier de réputation assez mauvaise, il s'est progressivement transformé en lieu populaire de visite pour les locaux et les touristes.[citation nécessaire] Une rénovation majeure de la zone a eu lieu dans les années 1980. Certaines maisons ont été restaurées tandis que d'autres ont été détruites et remplacées par des répliques post-modernes.

Aujourd'hui, Haga a une population d'environ 4 000 personnes (4093 en 2006)[2], bien moins que les 15 000 il y a un siècle ; une conséquence de la gentrification du quartier[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le quartier a été créé au milieu du 17ème siècle par la Reine Christine, en faisant la première ba,lieue de Göteborg. A l'origine, il avait été décidé qu'étant en dehors des murs de la ville, le quartier pourrait être détruit au cas où le terrain serait requis par le trône ou en cas de menace de siège.Dans les années 1690, cette règle a été mise en application et 34 maisons ont été détruites pour construire une Caponnière allant des murs de la ville au Fortin à la couronne.[citation nécessaire]

Ce n'est pas avant 1840 que de nouvelles industries ont été établies à Göteborg. Leur implantation ont créé un afflux de travailleurs à Haga, créant la première banlieue ouvrière de la région. Cela a mené à un manque d'habitations pendant les années 1870 et la création de quartiers ouvriers supplémentaires pour répondre à la croissance rapide de la ville. Dans les années 1920, après une importante expansion du quartier, sa population a commencé à décliner. De nombreux travaux publiques ont été annulé et la zone est devenue principalement résidentielle.[citation nécessaire]

Un plan de redéveloppement dessiné en 1962 pour Göteborg avait inclus de nouvelles destructions de bâtiments. Cela mena à la création d'un groupe en 1970 dont le but est de préserver l'architecture originale du lieu. Entre 1973 et 1977, les travaux de démolition ont diminué du fait de la pression des locaux. Celle-ci a aussi poussé les autorités à aider à la restauration de certains bâtiments qui étaient déjà en état de délabrement[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Noël à Göteborg | Visit Sweden », sur visitsweden.fr (consulté le 18 août 2017)
  2. statistic report for Linnéstaden, may 2007, p. 107
  3. The flight magazine Inrikes, April/May 2007, p. 23
  4. History of Haga